Molière réunit pour la première fois sur scène Daniel Auteuil et sa fille Aurore

Les Auteuil père et fille réunis pour la première fois sur scène. Daniel et Aurore sont à l'affiche du grand classique de Molière "Le malade imaginaire" au Théâtre de Pari jusqu'au 25 mai. Une pièce dont Daniel Auteuil signe également la mise en scène. Invités du 19/20 de Paris Ile-de-France, les deux comédiens disent leur grand bonheur de partager ce projet.

Daniel et Aurore Auteuil jouent \"Le malade imaginaire\" au Théâtre de Paris, 21 janvier 2019
Daniel et Aurore Auteuil jouent "Le malade imaginaire" au Théâtre de Paris, 21 janvier 2019 (Philippe Lavieille/ PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP)
Il est Argan, le plus célèbre des faux-malades du répertoire français, elle est Toinette, qui tente de ramener son maître à la raison. Depuis la fin du mois de janvier, Daniel et Aurore Auteuil partagent l'affiche du théâtre de Paris. Une première expérience pleine de joie et de tendresse pour les comédiens, ravis de porter ce texte et d'initier une nouvelle génération aux délices de Molière. 

Chaque fois, je suis surpris de voir à quel point Molière est contemporain. On a l'impression que la pièce a été écrite la veille. Daniel Auteuil

La modernité des mots et des thèmes abordés par Molière n'est plus à démontrer. Mais à chaque fois, les comédiens et metteurs en scène qui travaillent un texte de Molière semblent redécouvrir et s'émerveiller de cette réalité. Tout comme le public, qui ne se lasse pas de ses pièces qui mettent en lumière les travers des hommes de façon subtile. "Le malade imaginaire" est la dernière comédie écrite par Molière en 1673. C'est d'ailleurs à l'issue de la quatrième représentation qu'il décédera. Une mort légendaire car on pensa longtemps qu'il avait rendu son dernier souffle sur scène. Très souffrant, il eu du mal à tenir la représentation mais il mourra chez lui quelques heures plus tard. 

Une grande complicité

Daniel et Aurore ne s'étaient donc jamais retrouvés sur la même scène. C'est chose faite et ils profitent tous les deux de cette expérience. "Ce qui est formidable, c'est de retrouver cette légèreté que l'on a pu avoir quand elle était petite fille" explique Daniel Auteuil. "C'est un cadeau exceptionnel que l'on se fait de pouvoir tous les deux être là, dans cette légèreté et jouer comme des enfants". Le comédien est également metteur en scène de la pièce et apprécie particulièrement le talent de sa fille. "Je suis surpris de voir ma fille avancer tous les jours. Je la vois inventer des choses, parfois je suis spectateur de ma propre fille et heureux d'être surpris par elle".