Martin Lamotte dans "Mariage et Châtiment" : "Il faut continuer à rire de tout"

Martin Lamotte aime la scène et la comédie. Il s'est installé pour quelques semaines à Lyon. C'est ici, au théâtre Tête d'Or, qu'il joue presque tous les soirs dans "Mariage et châtiment", un pur divertissement dans lequel il incarne un menteur qui sera pris au piège de ses propres mensonges.

Martin Lamotte, le 19 mars 2019
Martin Lamotte, le 19 mars 2019 (France 3 / Culturebox)
A 71 ans, le plaisir est toujours intact chez Martin Lamotte. Et même si, sur grand écran, il a participé à quelques-unes des comédies cultes du cinéma français comme "Les Bronzés", "Papy fait de la résistance", "Twist again à Moscou", il n'est pas blasé. Au contraire. La scène lui provoque un plaisir unique, avec les réactions en direct du public. Dans "Mariage et châtiment", de David Pharao, actuellement au théâtre Tête d'or de Lyon, il incarne un menteur qui va s'empêtrer dans ses contre-vérités. Il était l'invité du 19/20 de France 3 Rhône-Alpes le dimanche 31 mars 2019. 

Une comédie doit être parfaitement écrite pour fonctionnerMartin Lamotte

Martin Lamotte a toujours apprécié le genre de la comédie. Au cinéma, à la télévision, et bien sûr au théâtre. Et il a toujours une tendresse particulière pour les personnages peu aimables au premier abord, ces hommes ou ces femmes que l'on adore détester. Dans "Mariage et châtiment", tous les ingrédients de la comédie de boulevard sont présents, pour le plus grand bonheur du public. "C'est savoureux quand il y a un menteur qui ment beaucoup et qui se retrouve coincé dans ses propres mensonges" explique le comédien. 

Rire de tout mais intelligemment

Martin Lamotte est un peu un spécialiste du rire à la française, lui qui depuis plus de 40 ans amuse plusieurs générations de français, au théâtre et à travers certains de ses rôles cultes au cinéma. Alors quand on lui demande, au vu de l'époque dans laquelle nous vivons, si l'on peut toujours rire de tout, la réponse ne se fait pas attendre. "Il faut surtout continuer à rire de tout. Il ne faut pas arrêter de rire soit par mode, soit par crainte" explique-t-il. "Le rire est salutaire, il faut rire de tout, mais intelligemment". "Quand on raconte une blague, même si elle est bizarre ou biscornue, si on sent en vous de la bienveillance et que vous n'êtes là que pour le rire, ça va. Si derrière il y a autre chose, c'est épouvantable".