L’étonnante version flamande de la trilogie de Pagnol par la compagnie Marius

Entre deux soupes de poissons, les Belges amoureux de Pagnol ont régalé le public des Tombées de la Nuit de Rennes avec leur version de Marius, Fanny et César. L’accent flamand donne une autre dimension au texte de l’écrivain provençal.  

La compagnie belge Marius reprend la Triologie marseillaise de Pagnol
La compagnie belge Marius reprend la Triologie marseillaise de Pagnol (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Pagnol comme vous ne l’avez jamais entendu. C’est comme si le bar de la Marine avait quitté le Vieux-Port pour s’installer sur les quais d'Anvers, la ville d’origine de la Compagnie Marius. Une troupe tombée amoureuse des mots de Pagnol et qui reprend sur scène la célèbre trilogie marseillaise mais avec l’accent belge. L’occasion de redécouvrir les mots de Marcel Pagnol sous un nouveau jour.

Le Marseille des années 1930, le bar de la Marine, la partie de cartes... La trilogie de Marcel Pagnol est à la fois un chef-d'œuvre et un morceau de notre histoire populaire. Les perles sont innombrables dans ces pièces de théâtre. Un texte qui, dénué de ses sonorités méridionales, résonne différemment avec l’accent du plat pays.

Un des plus beaux compliments depuis qu’on joue ces textes c’est que les gens nous disent : on connaissait la musique mais on avait oublié les mots. C’est justement sans mettre cet accent marseillais que les gens, parait-il, redécouvrent le texte.Waas Gramser Compagnie Marius

Une savoureuse relecture de Pagnol en plein air et dans une ambiance très conviviale. La troupe a l’habitude en effet d’accueillir les spectateurs avec une petite soupe de poissons et de leur servir un repas méditerranéen durant l’entracte.

La compagnie Marius présentera La trilogie du 5 au 8 septembre prochain au Festival de Genève La Bâtie