Johnny comme vous ne l'avez jamais vu à la Nuit des compagnies de Mulhouse

Hasard du calendrier, alors que sort l'album posthume de Johnny Hallyday, pour sa quatrième édition, la Nuit des compagnies de Mulhouse propose une série de micro-spectacles consacrés à l'icône du rock. Un clin d'œil décalé au rockeur.

Johnny icône gentiment moquée de la 4ème Nuit des compagnies de Mulhouse
Johnny icône gentiment moquée de la 4ème Nuit des compagnies de Mulhouse (France 3 culturebox)
Johnny a beau avoir disparu depuis presque un an, il reste une source inépuisable d'inspiration. Pauline Collet, comédienne au sein de la Compagnie 22 confirme. Elle nous convie à une veillée funèbre complètement déjantée avec en musique d'ambiance l'un des succès du rockeur : "Les portes du pénitencier". "On s'est dit qu'on allait parler de la mort, de l'enterrement et du deuil avec un esprit un peu décalé, un esprit un peu Johnny Halliday on va dire... un peu rock'n roll, quoi."
 
Reportage France 3 Alsace N. Ly / V. Lemiesle / A. Ahmed

Le micro-théâtre crée une sorte d'urgence

Huit compagnies venues de tout le grand Est ont accepté de livrer leur création en respectant les contraintes du micro-theâtre qui se résument à un nombre clé : le 15. Il s'agit de jouer dans 15 m2, pour 15 spectateurs, pendant 15 minutes. "C'est un exercice que j'aime bien, c'est dynamique, rapporte la comédienne Isabelle Ruiz entre deux répétitions. Il y a une sorte d'urgence, on ne peut pas s'étaler. Il faut y aller de façon intense assez rapidement."

Une formule qui n'offre que des avantages aux spectateurs : une diversité de création, un ticket peu onéreux et en 15 minutes, nous dit-on, impossible de s'ennuyer. "L'intérêt c'est de pouvoir profiter de multiples propositions un peu comme des tapas" explique Illia Delaigle, le créateur du festival. Un quart d'heure de théâtre pour le prix d'une bière ou d'un café, la proposition est alléchante. Pour sa quatrième édition, la Nuit des compagnies de Mulhouse espère réunir sur trois soirs près de deux milles spectateurs.