"J'invite à donner des pièces en direct sur la toile" : l'acteur Robert Plagnol a créé un site en attendant la réouverture des salles

Suite au confinement et à la fermeture des théâtres, directautheatre.com réinvente la représentation théâtrale en proposant des spectacles joués en direct sur Internet. Nous avons parlé à son initiateur, Robert Plagnol. 

La page d\'accueil de Directautheatre.com
La page d'accueil de Directautheatre.com (Pascal Lacoste)

Le comédien Robert Plagnol, fort de ses représentations hebdomadaires en direct sur la plateforme Zoom de la pièce de Andrew Payne La Femme de ma vie, a créé le site "directautheatre.com". Il invite les compagnies théâtrales et les acteurs à faire de même pour suppléer à la fermeture des salles de spectacle en raison de la pandémie.

C’est un immense plaisir pour moi de savoir qu’il y a une véritable audience derrière l’écranRobert Plagnol

Qualifiée par le critique théâtral Jacques Nerson de L’Obs d’"une des initiatives les plus pertinentes nées pendant le confinement ", les représentations de La Femme de ma vie via la plateforme Zoom, permettent de vivre une véritable expérience théâtrale.

Visuel pour \"La Femme de ma vie\" de Andrew Pyane, interprété par Robert Plagnol, via la plateforme ZOOM, durant le confinement dû au Covid 19 en 2020.
Visuel pour "La Femme de ma vie" de Andrew Pyane, interprété par Robert Plagnol, via la plateforme ZOOM, durant le confinement dû au Covid 19 en 2020. (© Pascal Lacoste)
Sans remplacer la communion entre le public et l’acteur sur scène, propre au spectacle vivant, la dimension du direct rassemblant une communauté de spectateurs à un instant T, constitue son équivalent le plus proche pendant cette période de carence. C’est pour Robert Plagnol, la sensation de renouer avec le public : "C’est un immense plaisir pour moi de savoir qu’il y a une véritable audience derrière l’écran. Je sais que vous êtes là. J’y retrouve les mêmes sensations d’acteur que sur scène".

L’idée de cette adaptation est venue à l’acteur alors qu’il voulait reprendre son texte avec Patrice Kerbrat. Les mesures de confinement tombant brusquement, leur est venue l’idée d’en donner des représentations en direct en concevant une mise en scène adaptée et innovante. Depuis, il a conçu directautheâtre.com pour offrir cette opportunité à d'autres.

France Info Culture : Comment est né directautheatre.com ?

Robert Plagnol : C’est venu des représentations de La Femme de ma vie que j’ai entreprises sur internet début avril. Il était évident au départ que c’était gratuit, ne pouvant pas prévoir la qualité du résultat ni de la réception que cela aurait. Il n’empêche qu’il y a six personnes derrière chaque représentation, et l’accueil ayant été positif, je me suis dit qu’il faudrait rémunérer toutes ces personnes, et les réactions des spectateurs allaient aussi dans ce sens.

Il fallait donc trouver une formule, et en profiter pour créer un espace incitant d’autres comédiens ou compagnies à faire de même. D’après les échos autour de moi, les théâtres ne rouvriront pas avant janvier 2021. On parle du 15 juillet, mais avec des jauges remplies à un tiers pour respecter les distances sanitaires, ce n'est pas viable pour une salle. La solution d’offrir des représentations en direct sur Zoom est un palliatif autant profitable aux comédiens, qui peuvent ainsi exercer leur art, qu’aux spectateurs, qui assistent à une nouvelle forme de spectacle en temps réel. Cela a aussi une dimension économique, même modeste, en cette période de vache maigre, sans parler de la reconnaissance qu'il en ressort.

Le comédien français Robert Plagnol.
Le comédien français Robert Plagnol. (Emmanuel Fradin)
Avez-vous des réactions de la profession, auteurs, metteurs en scène, comédiens à ce propos ?

Vu que c’est tout récent, le retour est encore timide, mais je suis en contact avec des confrères et consœurs dont les spectacles s’y prêteraient très bien, le "seul en scène" étant évidemment le plus aisé à monter. Mais cela va prendre un peu de temps. Je prévois très bien une offre de spectacles étoffée en septembre sur directautheatre.com, ce qui correspondrait à la reprise d’une saison théâtrale, vu que les salles ne pourraient rouvrir vraiment qu’en janvier.

Je prévois très bien une offre de spectacles étoffée en septembre sur directautheatre.comRobert Plagnol

Les représentations de "La Femme de ma vie" ont commencé début avril avec un succès croissant, le public est-il toujours présent et avez-vous des réactions ?

J’ai eu justement la réaction d’une productrice et d’un réalisateur qui ont vu La femme de ma vie en ligne et qui imaginent la possibilité d’en faire une série, parce qu’ils sentent le potentiel scénaristique de cette histoire. Si ça se fait, ça serait  drôle de se dire que ça serait grâce au confinement ! Si j’avais seulement envoyé le texte, ou suivi le protocole habituel, ça aurait été sans doute plus compliqué.

Robert Plagnol dans \"La Femme de ma vie\" de Andrew Payne.
Robert Plagnol dans "La Femme de ma vie" de Andrew Payne. (© Emmanuel Fradin)
Sinon, la jauge a baissé après le déconfinement, faisant suite à une forte hausse due à l’article sur franceinfo Culture. Puis, depuis la chronique de la pièce au Masque et la Plume, l’accroche a été relancée. Je reçois même des inscriptions de la part de comédiens qui envisagent de faire des propositions sur le site. Ça frémit seulement pour le moment, mais c’est bon signe. 

Vous allez bientôt offrir "Une jolie robe", un nouveau monologue d’Andrew Payne sur le site, pouvez-vous nous en dire plus ?
Je pense jouer La femme de ma vie jusqu’à fin juin ou fin juillet, selon les réactions du public. Après, je vais passer à la création d’Une jolie robe début septembre, avec une première sur Zoom, comme on le fait au théâtre, pour garder ce protocole de la rentrée théâtrale. En en parlant, je pense que cela ne peut être fait que là.