François-Xavier Demaison nous mène "Par le bout du nez" au Théâtre Antoine

La nouvelle comédie des auteurs du "Prénom", Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière est à l’affiche du Théâtre Antoine, portée par le duo François-Xavier Demaison et François Berléand.  

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Xavier Demaison et François Berléand (Fabienne Rappeneau)

C’est une pièce espagnole que le duo à succès a choisi d’adapter, une comédie dont le thème vient à point nommé, en pleine campagne des municipales. Un texte enlevé servi par François-Xavier Demaison et François Berléand.  

A quelques heures de son discours d’investiture, le nouveau président de la République (François-Xavier Demaison) souffre d’une démangeaison nasale. Il est à cran. Car comment prononcer un discours et être crédible lorsque vous ne pouvez réprimer d’horribles grimaces. "Votre nez vous démange, on vous traite de fou" se lamente-t-il.

L’un des meilleurs psychiatres (François Berléand) de Paris est alors convoqué. Mais alors que le patient réclame une solution radicale, une pilule qui le remettrait d’aplomb sur le champ, le psy lui parle de son père, de sa mère… Cherchant dans l’enfance, en bon freudien, les raisons de son empêchement à prononcer son discours. 

"Par le bout du nez" de Matthieu Delaorte et Alexandre de la Patellière (FABIENNE RAPPENEAU)

Demaison désopilant 

On assiste ainsi à une séance de psy assez jubilatoire avec un François-Xavier Demaison désopilant. Il excelle dans ce rôle du politique galvanisé par l’ambition et le pouvoir et qui a toujours refusé d’aller chercher ses fêlures. Derrière son discours bien rodé et très langue de bois se cache évidemment un être bien plus fragile qu’il n’y paraît.  

Demaison est tantôt pathétique et grimaçant, tantôt touchant, toujours très drôle. Face à lui, François Berléand, peut-être moins inattendu, est à son affaire en professionnel aguerri qui en a vu d’autres, engagé dans un duel avec son patient.

Côté mise en scène, en revanche, on peine à trouver quelques idées dans le dispositif de Bernard Murat qui se contente d’installer le huis clos dans un décor de palais stylisé avec vue sur jardin. Malgré quelques baisses de régime, le texte est enlevé et efficace. Mais le plaisir de la soirée repose essentiellement, comme un peu trop souvent, sur le duo d’excellents acteurs.

François Berléand et François Xavier Demaison (FABIENNE RAPPENEAU)

"Par le bout du nez"
Théâtre Antoine
14 Boulevard de Strasbourg, Paris Xe
Du 25 février au 13 juin 2020
Du mardi au samedi à 21h
Samedi et dimanche à 16h 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.