En plein été, Michel Fau ressuscite une pièce de boulevard culte du théâtre britannique et offre un bel éclat de rire au théâtre de la Michodière

Le comédien est à l'affiche du théâtre de la Michodière, à Paris, avec "Le Vison voyageur" de Ray Cooney. Jouée avec Nicole Calfan, Armelle et Sébastien Castro, la pièce est présentée jusqu'au 30 juillet 2023.
Article rédigé par franceinfo Culture avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
Le comédien Michel Fau (en 2016 sur la photo) met en scène au théâtre de la Michodière de Paris le vaudeville britannique "Le vison voyageur" (PATRICK KOVARIK / AFP)

Pas de relâche estivale pour Michel Fau : passant allègrement du Soulier de satin de Claudel au boulevard le plus débridé, le comédien est de retour au théâtre de la Michodière, à Paris, avec Le Vison voyageur de Ray Cooney, l'un des rois britanniques du rire.

Quiproquos et portes qui claquent

Nicole Calfan, Armelle et Sébastien Castro sont aussi à l'affiche de cette pièce irrésistible montée en France en 1970 par Jean Poiret et Michel Serrault, avant Michel Roux, Jean-Jacques ou Olivier Lejeune dans les années 80 et 90.

Réunis pour la première fois sur scène, Michel Fau, qui signe aussi la mise en scène, et Sébastien Castro, Prix Raimu 2008 de la révélation théâtrale, campent le propriétaire et le premier vendeur d'une boutique londonienne de fourrures.

Pour séduire sa maîtresse, le premier décide de lui offrir un vison en faisant payer une partie au mari trompé...

Dès lors, les quiproquos s'enchaînent à en donner le tournis, à la manière de poupées russes. Les rires fusent et les portes claquent, dans la grande tradition du théâtre de boulevard. La pièce sera diffusée sur France 2 d'ici la fin de l'année.

"L'auteur, Ray Cooney, se revendique de Georges Feydeau. C'est un théâtre très particulier, assez surréaliste avec une vraie mécanique au service du rire, à partir d'un prétexte futile qui part en vrille, mais aussi très technique à jouer", souligne à l'AFP Michel Fau.

"Cette pièce de 1969, basée sur la mesquinerie masculine, a traversé le temps. Les spectateurs rient toujours autant", se félicite Michel Fau dont le personnage s'offre de savoureux apartés avec le public.

Jouer tous les genres

Ces dernières années, le comédien, chanteur et metteur en scène qui n'hésite pas à jouer des rôles féminins, a exhumé de petits trésors du théâtre de boulevard dont Fric-Frac, Douce Amère, Fleur de Cactus, Peau de vache et plus récemment Lorsque l'enfant paraît avec Catherine Frot qu'il reprendra en tournée en janvier.

"À la rentrée, je vais jouer une pièce en forme de thriller psychologique. Au printemps, je mettrai en scène 'L'Enlèvement au sérail de Mozart à l'Opéra de Versailles", confie Michel Fau, 58 ans.

"J'aime bien les choses très différentes. Michel Simon ou Bernard Blier que j'admire, passaient d'un genre à l'autre", observe le comédien nommé six fois aux Molières mais jamais récompensé et reprochant à la cérémonie du théâtre de snober les pièces de boulevard.

"Le vison voyageur" au théâtre de la Michodière jusqu'au 30 juillet 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.