Cet article date de plus d'un an.

Cent ans après "L'Ours blanc", la vie du sculpteur François Pompon racontée au théâtre

En 1922, le sculpteur François Pompon devenait célèbre avec son oeuvre la plus connue "L'Ours blanc". Dans une pièce, le metteur en scène Jérôme Robart retrace la vie de l'artiste, qui n'a jamais cherché le succès. 

Article rédigé par Camille Belsoeur
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
C'est le metteur en scène Jérôme Robart qui a adapté la vie de François Pompon sur les planches.  (FRANCEINFO)

François Pompon avait 67 ans quand il a sculpté son œuvre la plus célèbre : L'Ours blanc. Cet animal en plâtre fut présenté au Salon d'automne de 1922 à Paris et connu immédiatement un grand succès grâce au modernisme de ses formes.  

L'histoire de cet artiste longtemps méconnu, qui a rencontré le succès sur le tard, est adaptée au théâtre par le metteur en scène Jérôme Robart. La pièce est jouée à Saulieu (Côte-d'Or) jusqu'au 8 mai. 

Le récit débute en juin 1921. François Pompon vient de perdre Berthe, sa femme. Il entame la sculpture d'un condor pour la tombe de sa bien-aimée. C'est dans son chagrin qu'il va ensuite puiser les fondements de son ours. 

La vie du sculpteur François Pompon retracée au théâtre
La vie du sculpteur François Pompon retracée au théâtre La vie du sculpteur François Pompon retracée au théâtre

Il a noyé son chagrin dans l'art

"Je pense que c'est une immense histoire d'amour entre les deux et que ça l'a laissé anéanti. J'imagine que la perte de Berthe a laissé place à l'ours", confie Jérôme Robart. C'est le comédien Vincent Ozanon qui endosse le rôle principal. Il voit François Pompon comme un artiste très humble. "C'est quelqu'un qui a été au service de beaucoup d'autres et des grands, comme Claudel et Rodin surtout. Il fait penser à un Woody Allen de la sculpture, qui dit toujours : 'je suis le numéro deux'. Il aurait pu rester inconnu jusqu'au bout"

Dans sa mise en scène de la vie de l'artiste, Jérôme Robart a voulu faire résonner l'œuvre de François Pompon avec les enjeux du XXIe siècle. "La démarche de Pompon de mettre en pierre, en éternité, un ours polaire qui est maintenant menacé d'extinction, est quelque chose de particulièrement poétique et même une forme d'activisme"

L'Ours blanc est lui partout à Saulieu, la ville natale du sculpteur. Une copie en résine est installée en ville en face du restaurant Le Relais Bernard Loiseau. Toujours à Saulieu, le musée François Pompon conserve un exemplaire en bronze de la Tête d'ours blanc, de 1930.

La pièce "L'homme à l'ours" mise en scène par Jérôme Robart est jouée jusqu'au 8 mai à Saulieu en Côte d'Or. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.