"Alice traverse le miroir" par la troupe du Théâtre de la Ville : un nouvel an théâtral dans son salon

Quoi de mieux qu’une bonne dose de rêverie pour achever l’année 2020 ? Dans  "Alice traverse le miroir", la troupe du théâtre de la Ville nous emmène une fois de plus, le 31 décembre, aux côtés de la jeune Alice de Lewis Caroll dans un monde où logique et non-sens se combattent.

Article rédigé par
Jérémie Laurent-Kaysen - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Alice ( interprétée par Isis Ravel) au milieu des fleurs dans "Alice traverse le miroir" au théâtre de la Ville.  (Jean-Louis Fernandez)

Le 31 décembre, le Théâtre de la Ville propose une alternative théâtrale et numérique à la traditionnelle soirée de la saint Sylvestre, perturbée par la crise sanitaire. Une représentation d'Alice traverse le miroir, sera diffusée en direct sur le site du théâtre à 15h, pour fêter le passage à la nouvelle année. Après Alice et autres merveilles, Fabrice Melquiot et Emmanuel Demarcy-Mota proposent un deuxième volet inspiré de l’oeuvre de Lewis Carroll.

Pour petits et grands 

Agée de sept et demi, Alice - interprétée par Isis Ravel - entre dans ce même pays des merveilles qu’elle connait bien. La Reine rouge, le chat du Chesire ou encore Humpty-Dumpty sont tous présents pour accompagner la jeune fille dans cette nouvelle aventure. Cette fois-ci, elle doit traverser le monde merveilleux, transformé en un immense jeu d’échecs, pour atteindre la huitième case et devenir reine. Au cours de son périple, elle rencontre ses alter ego littéraires, venues d’autres époques : Zazie ( Zazie dans le métro de Raymond Queneau ) et Dorothé ( le magicien d’Oz de Lyman Frank Baum). À travers différentes références populaires et contemporaines - les personnages chantent aussi bien la version Somewhere over the Rainbow du chanteur Iz que le générique de la série Pretty Little Liars -, Alice nous transporte dans un univers où l’incompréhension et l’absurde sont au rendez-vous.

Alice sur l'échiquier dans "Alice traverse le miroir" au théâtre de la Ville.  (Jean-Louis Fernandez)

Plusieurs rideaux de tulle créent des effets de miroir et donne ce qu'il faut de féérie à la pièce. Des projections vidéo métamorphose la scène en échiquier, en tableau ou en forêt. Les neufs comédiens issus de la troupe du théâtre de la Ville entrent dans la peau de multiples personnages - dans des costumes grandioses-, passant de reine à petite fille, de pâquerette à cheval.

La scène transformée en tableau dans "Alice traverse le miroir" au théâtre de la Ville. (Jean-Louis Fernandez)

Un direct sans public 

"La représentation va se jouer sans public mais en direct. Les actrices et les acteurs, qui sont derrière moi, se préparent pour jouer ce spectacle pour vous, qui n’êtes pas là". Avant la précédente représentation en direct sur YouTube, le 22 décembre, Emmanuel Demarcy-Mota a pris la parole, face caméra. Il a remercié l’ensemble de l’équipe du théâtre de la Ville qui s’est mobilisée pour rendre la fin d’année aussi festive que possible.

Depuis le mois de novembre, le théâtre a proposé aux internautes une cinquantaine de représentations en direct qui permettent de découvrir les nouvelles créations. 

A la fin de la pièce, alors que la salle est vide, les comédiens et les techniciens ne font pas l’impasse sur le salut. "Ces directs nous ont permis de toucher des publics très lointain, plus de 1000 écoles se sont connectés, 400 chambres d’hôpitaux ont été avec nous et c’est donc dans cet esprit que nous continuons à vous présenter ce spectacle", expose fièrement le metteur en scène de la pièce dans son introduction. Une représentation en ligne qui permet aussi de patienter avant la réouverture des salles de spectacle, espérée pour le mois de janvier par le théâtre de la Ville. 

Alice traverse le miroir d’Emmanuel Demarcy-Mota et Fabrice Melquiot, le 31 décembre à 15h sur le site du Théâtre de la Ville ou directement sur Youtube.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.