Cet article date de plus d'un an.

À Toulouse, le Minotaure de la Halle de la Machine est de retour dans les rues de la ville rose

Après sept mois d’arrêt, l'attraction de la compagnie de La Machine a repris ses déambulations urbaines.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
"Le Minotaure" création de la compagnie de la Machine déambule dans les rues de Toulouse  (France 3 Occitanie)

Après de longs mois de sommeil, le Minotaure de la Halle de la Machine à Toulouse sort de son hibernation post-covid et se réveille doucement. Le monstre déambule à nouveau dans les rues du quartier de Montaudran pour sept excursions quotidiennes. Un spectacle grandiose tant pour les voyageurs que pour les passants. 

Le réveil du minotaure à Toulouse

Une mécanique bien huilée

Pour embarquer de nouveau des voyageurs sur son dos, le minotaure a effectué quelques exercices préparatoires de ses articulations. Constituée de bois, de cuir et d'acier, l'attraction est méticuleusement entretenue par des techniciens. Des "soigneurs" qui veillent au bon fonctionnement des mécanismes du monstre. "Une machine qui s'arrête a des pièces d'appui qui s'usent, des roulements où l'énergie circulent habituellement qu'il faut remettre en route", explique François Delarozière, directeur artistique de la compagnie La Machine.

"Le minotaure" création compagnie de La Machine  (France 3 Occitanie)

Cinq machinistes sont nécessaires pour faire avancer la bête articulée. Sonia Berg est chargée des mouvements de la tête et des bras de la créature mythologique, elle vit avec émotion ce réveil printanier. "Il y a un peu de stress comme avant d'aller sur scène, mais le plaisir revient quand on sent que la coopération de l'humain et de la machine fonctionne bien", assure la manipulatrice de l'exosquelette.

Dorée à la feuille d’or, cette machine géante de 47 tonnes peut atteindre jusqu’à 14 mètres de hauteur. 
Le Minotaure ne peut embarquer que 50 personnes sur son dos, il est donc très conseillé de réserver sa place à l'avance

Le dessous des machines

À l'intérieur de la Halle aux machines, le curieux peut également découvrir la fabrication de ces gigantesques créations. Parmi elles, le célèbre Dragon de Calais qui a, lui aussi, repris du service récemment.

Dessin préparatoire du Dragon de Calais (France 3 Occitanie)

Chaque création de la compagnie de la Machine transporte le public dans un voyage extraordinaire. Mais avant de pouvoir fonctionner, techniciens, artistes et autres inventeurs à l'imaginaire illimité travaillent durant de longues heures sur les plans et l'assemblage de chaque pièce. L'exposition dévoile quelques-uns des secrets de ces extraordinaires mécaniques sans pour autant dénaturer la magie du spectacle. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Théâtre de rue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.