Cet article date de plus d'onze ans.

Les théâtres privés parisiens claquent la porte des Molières

29 théâtres ont décidé de se retirer de la prochaine édition de la cérémonie, parce qu'ils estiment son concept dépassé. Ils annoncent qu'ils ne présenteront pas leurs spectacles
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Patrick Kovarik AFP)

La guéguerre entre théâtre public - subventionné - et théâtre privé va-t-elle à nouveau faire rage ? Il semblerait bien que le torchon brûle... 29 théâtres privés parisiens, et pas des moindres (Marigny, Edouard VII, Saint-Martin), ont annoncé qu'ils se retiraient de la prochaine édition des Molières, cette cérémonie qui couronne chaque année les meilleures pièces de théâtre.

Dans un appel remis à l'Association des Molières, à France 2 (la chaîne qui retransmet la cérémonie) et au ministère de la Culture, ils expliquent souhaiter "tourner la page des Molières" , parce qu'ils n'accordent "aucun crédit à l'organisation actuelle pour mener à bien la refondation de cette institution" .

Concrètement, ils ne présenteront as leurs spectacles au catalogue 2012, et déclineront toute proposition de concourir.

Ils appellent, enfin, l'ensemble des professionnels du théâtre à "réfléchir ensemble" à une nouvelle formule.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Spectacles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.