Cet article date de plus de sept ans.

La comédienne Valérie Lang, fille de l'ex-ministre Jack Lang, est morte

Elle souffrait d'une maladie qui l'a emportée en quelques mois, a précisé son entourage.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La comédienne Valérie Lang, fille de l'ancien ministre de la Culture Jack Lang, lors d'une représentation de "La nuit sera chaude", au théâtre de la Renaissance, à Paris, le 24 janvier 2011. (THOMAS SAMSON / AFP)

Valérie Lang, fille de l'ancien ministre socialiste de la Culture Jack Lang, est morte à l'âge de 47 ans, lundi 22 juillet. Elle souffrait d'une maladie qui l'a emportée en quelques mois, a indiqué son entourage. Formée au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, elle a été pendant quinze ans de toutes les créations du metteur en scène Stanislas Nordey, son compagnon, découvrant avec lui Pasolini, Gabily, Genet ou Lagarce.

Défense du "Théâtre citoyen"

Elle devait être la Phèdre de Yannis Ritsos en janvier 2014 au Théâtre de la Ville, à Paris. Elle a notamment joué Sade, avec La Philosophie dans le boudoir, et Sacher-Masoch, avec La Vénus à la fourrure, ainsi que Marguerite Duras avec Christine Letailleur comme metteure en scène.

Elle a assuré de 1998 à 2001 la direction du Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis, au côté de Stanislas Nordey, et conduit avec lui l'aventure du "Théâtre citoyen" : théâtre ouvert toute l'année, tarif unique et abordable, rencontres avec les habitants… En 2011, au Théâtre ouvert de Lucien et Micheline Attoun, à Paris, elle avait joué Sodome, ma douce, de Laurent Gaudé, un spectacle qu'elle avait repris en début de saison dernière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.