L'humoriste Jean-Yves Lafesse est mort à l'âge de 64 ans, annonce sa famille

L'humoriste était principalement connu pour ses caméras cachées et ses canulars téléphoniques.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Yves Lafesse à Carnac (Morbihan), le 17 juillet 2015. (MAXPPP)

L'humoriste Jean-Yves Lafesse est mort à l'âge de 64 ans, annonce vendredi 23 juillet sa famille. Il souffrait de la maladie de Charcot, diagnostiquée il y a un an, et son état s'est "brutalement dégradé dans les dernières 24 heures"

Grand adepte des canulars téléphoniques, Jean-Yves Lambert (de son vrai nom) s'était fait connaître en tant qu'animateur radio dans les années 1980 à l'époque des radios libres, passant de la mythique Carbone 14 à Radio Nova. Dès le milieu des années 80, il réalisait également des gags en caméra cachée auprès des passants en pleine rue, pour de nombreuses chaînes de télévision.

"Imposteur multicartes" autoproclamé

Grimé en policier, en docteur, en mal-voyant, en ouvrier, en croque-mort, en grand-mère ou en simple quidam, lui qui se décrivait comme un "imposteur multicartes" brandissait une carotte en guise de micro pour aborder les passants et les piéger dans sa pastille "Radio carotte". 

Armé de questions absurdes, il prenait ses interlocuteurs par surprise et les embrouillait ou les conduisait dans des positions intenables et souvent hilarantes. Non dénué d'une certaine cruauté, voire carrément grinçant (des personnes conduites à faire de faux témoignages devant les caméras par exemple), son manège pouvait contenir aussi une bonne dose de tendresse,  dévoilant en filigrane la naïveté et la bienveillance des gens ordinaires.



En 2014, il montait son premier spectacle pour la scène, avec Lafesse en répètParallèlement à la télévision et à ses spectacles, il prêtait ses talents de comédien à plusieurs réalisateurs, comme à Pascal Chaumeil, dans l'Arnacoeur (2010), ou à Mélanie Auffret dans Roxane, sorti en 2019.

Le confinement semblait avoir encore renforcé sa popularité. Interrogé en mai 2020 par France 3 Bretagne, il déclarait: "J'ai joué mon rôle (depuis le début du confinement). Celui de déconneur professionnel. J'ai mis régulièrement en ligne des petites vidéos humoristiques sur ma page Facebook. Je suis passé de 180.000 à 300.000 abonnés durant le confinement. La preuve que le rire reste indispensable en toutes circonstances".

Né à Pontivy (Morbihan), Jean-Yves Lafesse était revenu vivre en Bretagne, à Vannes, il y a deux ans. "J'ai passé 43 ans à Paris mais la Bretagne me manquait. Ma relation avec la région est naturelle et très forte", avait-il dit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Humour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.