Accusé d'exhibitionnisme, l'humoriste américain Louis C.K. tente de revenir sur scène

Louis C.K. avait reconnu en 2017 s'être masturbé devant des femmes non consentantes. Ce scandale avait mis un stop à la carrière alors fulgurante de l'humoriste américain. Il tente aujourd'hui un retour sur scène avec une tournée internationale.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Louis C.K. sur la scène du rendez-vous annuel "Stand Up For Heroes" à New-York, novembre 2016 (THEO WARGO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

L'humoriste américain Louis C.K., dont les accusations d'exhibitionnisme portées contre lui avaient porté un coup d'arrêt brutal à sa carrière, a annoncé mercredi 4 août qu'il prévoyait de remonter sur scène à partir de la semaine prochaine pour une tournée internationale.

Le comédien de 53 ans avait reconnu en 2017 s'être masturbé devant plusieurs femmes après des révélations du New York Times, en pleine vague du mouvement #MeToo né de l'affaire Weinstein.

Une première tentative de retour mal accueillie

Louis C.K. avait déjà tenté un discret retour sur scène en 2018 mais avait subi une pluie de critiques pour des blagues sur les survivants de fusillades et les personnes non-binaires. "J'ai vraiment hâte de revoir toutes vos têtes quand je raconterai des blagues plutôt grossières", a dit l'humoriste dans un courriel à ses fans ce mercredi 4 août.

Wendy Suares, une journaliste de la chaine Fox 25 a tweeté : "Attendez. Louis CK n'est plus 'canceled' ? J'ai raté quelque chose ?"

De nombreux partenariats perdus

La tournée prévoit des spectacles à travers les Etats-Unis et en Allemagne, au Danemark, en Roumanie et en Ukraine. Six fois primé aux Emmy Awards - les récompenses de la télévision américaine -, Louis C.K., Louis Szekely à l'état civil, est un adepte de l'humour noir et de l'auto-dérision.

Dans la foulée des révélations du New York Times, de nombreuses sociétés qui avaient des projets avec le comédien avaient annoncé y mettre fin. L'an dernier, il avait publié un sketch sur son site internet, dans lequel il mentionnait le scandale. "J'ai beaucoup appris", confiait-il. "J'ai appris à manger tout seul dans un restaurant pendant qu'on me faisait des doigts d'honneur depuis l'autre côté de la pièce."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Humour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.