Des marionnettes de glace, créations poétiques éphémères au cœur d'une adaptation des "Vagues" de Virginia Woolf

Des marionnettes de glace jouent sur scène le spectacle "Les vagues" avant de se transformer en eau. La création audacieuse et poétique s’inspire du roman de Virginia Woolf. Ce spectacle, métaphore du temps qui s'écoule inéluctablement, est en tournée dans toute la France.
Article rédigé par Anne Elizabeth Philibert
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
La magie du spectacle de marionnettes de glace. (FRANCE 3)

C'est l'effervescence dans l'atelier marseillais de Vincent Debuire qui prépare les personnages du prochain spectacle Les Vagues : l'artiste crée des bras, des jambes, puis une tête pour former le corps d'une marionnette pas comme les autres, entièrement faite de glace. La patience est de mise pour arriver à ce résultat. "On remplit d'eau les moules. On les met au congélateur et au bout d'un certain temps, on ressort les moules pour les vider pour que la glace ne soit pas pleine et une fois que c'est vidé, on refait l'assemblage de la marionnette", explique Vincent Debuire. Et d'enchaîner les gestes minutieux pour dégivrer les articulations des pantins. Avant chaque représentation, il faut remplir les moules d'eau puis les congeler au moins 12 heures.

en marionnettes de glace. -
"Les Vagues", adaptation du livre de W. Woolf en marionnettes de glace. - (FRANCE 3 MIDI-PYRENEES A. Cecilia-Joseph / G. Udron / E. Rauch)

La vague, métaphore du temps qui passe

Fascinée par le roman-poème Les Vagues de Virginia Woolf, la metteuse en scène et plasticienne Elise Vigneron a choisi de l'adapter au théâtre et de représenter ses personnages par des figures de glace à taille humaine. Une création poétique derrière laquelle se cache une véritable prouesse technique. Car ces figures sont manipulées à vue, tout en douceur, à l'aide de nombreux fils, par cinq comédiens qui leur prêtent également leur voix.

Le texte évoque cinq personnages dont les destins se croisent à différentes étapes de leur vie. Cinq amis en quête d’eux-mêmes évoluant au gré des variations atmosphériques d’un paysage marin, de l’aube au crépuscule, de leur enfance à leur vieillesse. La vague est une métaphore du temps qui passe. 

La glace, un matériau éphémère 

Ces marionnettes sont sorties de l'imagination d'Elise Vigneron au sein de la compagnie du Théâtre de l'Entrouvert qui travaille la glace depuis dix ans. La beauté de ces marionnettes de glace qui sont vouées à se réduire en eau, ne dure que le temps d'un spectacle. Elise Vigneron dirige les derniers essais avec des clones en silicone. Les marionnettes de glace permettent de "vraiment matérialiser le fait que ce sont des personnages-temps, qui sont pris de la toute petite enfance à un âge avancé, et qu'on fait tous partie d'un tout, et donc qui vont fondre et vont devenir paysage". La plasticienne offre ainsi une expérience sensible, aussi fragile que la glace qui fond sous les yeux du public. Ce chœur de glace célèbre la beauté de l'éphémère, la métamorphose qui se joue à l'échelle individuelle et collective.

Le spectacle "Les Vagues" en tournée dans toute la France : du 30 novembre au 8 décembre 2023 au Théâtre de Châtillon-Clamart. Le 15 janvier  2024 à Dunkerque, le 1er février à Châlons-en-Champagne et du 16 au 24 mai 2024 au théâtre de la Tempête à Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.