Une "battle" entre des danseurs du New York City Ballet et de l'Opéra de Paris

Des danseurs du New York City Ballet (NYCB) et de l'Opéra de Paris s'affronteront lors d'un match amical de danse en juin lors d'un nouveau festival de danse parisien au Théâtre de Paris.

Des danseuses de l\'Opéra de Paris s\'entraînent dans le David H. Koch Theater, à New York (Etats-Unis), le 11 juillet 2012.
Des danseuses de l'Opéra de Paris s'entraînent dans le David H. Koch Theater, à New York (Etats-Unis), le 11 juillet 2012. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

Le "Paris de la danse", qui en est à sa deuxième édition (3-23 juin), débute lundi avec une "master class" unique sur le Lac des Cygnes donnée par Laurent Hilaire, un des danseurs étoile de l'Opéra de Paris devenu directeur du ballet du Théâtre Stanislavski de Moscou en 2017.

Et du 13 au 16 juin, le Théâtre de Paris réunira une vingtaine de solistes du NYCB et de danseurs italiens de l'Opéra qui danseront deux programmes de variations, essentiellement du répertoire classique et néo-classique, de La mort du Cygne de Michel Fokine au pas de deux de Don Quichotte d'après la chorégraphie de Rudolf Noureev, en passant par le Apollo de Balanchine.

NYCB vs. Opéra de Paris

"C'est une rencontre amicale entre des danseurs qui se sont rencontrés dans plusieurs galas", a expliqué Alessio Carbone, premier danseur à l'Opéra de Paris qui a créé en 2016 le groupe "Les Italiens de l'Opéra". Ils feront face au "Stars of American Ballet", formation créée il y a une dizaine d'années par un danseur étoile du NYCB, Daniel Ulbricht, pour accroître l'accès à la danse aux Etats-Unis.


"On s'est dit pourquoi on ne montrerait pas sur scène les deux styles; les Etats-Unis et la France, ce sont des écoles de danse différentes", a indiqué le danseur qui s'exprimait récemment lors de la présentation du festival. "Le côté américain est toujours très dynamique, c'est le show; en France, c'est l'élégance, le lyrisme, la poésie, l'harmonie du mouvement", a-t-il ajouté. "On va alterner les variations avant de faire une finale ensemble. Je suis curieux de voir le ressenti des danseurs, comment on va s'observer".

De la danse tzigane et une création de la Kibbutz contemporary dance company

Il a également évoqué l'enthousiasme des danseurs de l'Opéra pour les galas, notamment chez les solistes qui ne sont pas encore étoiles, grade suprême dans la compagnie de ballet. "C'est une joie de faire des pas de deux classiques à l'extérieur de l'Opéra et donner la possibilité aux solistes de se mesurer à des étoiles du NYCB", comme Megan Fairchild, Tyler Angle ou encore Gonzalo Garcia.


Le festival, dirigé par Lisa Martino, présentera également une master class de Pétia Iourtchenko, créateur de la première méthode de danse tzigane, et une création de la Kibbutz contemporary dance company qui s'était produite lors de la première édition.

Paris de la Danse 2019, Théatre de Paris, 15, rue Blanche (IXe). Tél.: 01 48 74 25 37. Dates: du 3 au 23 juin. Places: de 18 à 58 € et 10 € pour les moins de 26 ans.