Tang'O en apnée : cette vidéo d'une chorégraphie tournée à dix mètres de profondeur fait le buzz sur internet

Depuis le 14 février 2021, la séquence tournée près de Venise par Bastien Soleil, avec la danseuse Ariadna Hafez, a été visionnée plus d'un million de fois.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Tang'O, la sublime chorégraphie en apnée réalisée par Bastien Soleil et interprétée par la danseuse Ariadna Hafez  (France 3 Provence Alpe Côte d'Azur)

C'est un succès sur internet : Tang'o est une impressionnante vidéo d'une chorégraphie, exécutée et tournée par dix mètres de fond en apnée. Cette danse filmée est l'œuvre de l'apnéiste et photographe Bastien Soleil, du compositeur niçois Anthony Rouchier et de la danseuse espagnole Ariadna Hafez Navarro. Depuis sa mise en ligne, la vidéo fait un carton sur les réseaux sociaux. 

Sensualité et énergie

Tournée dans l'une des piscines les plus profondes du monde, près de Venise, la séquence subaquatique de 3 minutes et 14 secondes suspend le temps. Assise sur une chaise, la danseuse Ariadna Hafez vêtue d'un chemisier blanc et chaussée de talons aiguilles, s’anime peu à peu. Suit une danse sensuelle en apesanteur où elle s’élance, tourne et revient s'installer aux côtés de sa chaise, partenaire d'un duo unique.

Le résultat procure une profonde douceur un calme introspectif mais aussi beaucoup d'énergie grâce à la musique du compositeur niçois Anthony Rouchier. Celui-ci est parti de son morceau Tanghost, pour créer une mélodie qui accompagnerait les mouvements de la danseuse. "Bastien [Soleil] recherchait quelque chose de réel, pas trop éthéré", rapporte le musicien. "L'idée c'était juste faire quelque chose de beau pour mettre un peu de baume au cœur et offrir quelque chose de différent", poursuit le réalisateur. 

Performance en apnée

Ce film a été réalisé par des plongeurs en apnée qualifiés. Toutes les scènes ont été tournées à 10 mètres de profondeur, sans assistance aérienne. La danseuse et le caméraman ont fait 120 plongées en apnée pour accomplir la performance. "Ça a été deux nuits de tournage, chaque plongée représentait une moyenne d'une minute trente d'apnée", raconte Bastien Soleil.

Féru de plongée depuis sept ans, l'ancien publicitaire a approfondi sa passion aux côtés du célèbre apnéiste Guillaume Néry, avec qui il a fondé la marque Bluenery. Pour son premier film, Bastien Soleil parvient à embarquer le spectateur loin de la routine quotidienne, dans un univers onirique hypnotisant. "L'eau emmène dans un état presque méditatif, c'est une sérénité intérieure sans pareille", décrit le réalisateur. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Danse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.