Cet article date de plus de huit ans.

Raghunath Manet au service des dieux à l'Institut du Monde Arabe

Pendant quatre jours, L’Institut du Monde Arabe de Paris, va vibrer au son des musiques et des danses indiennes. Raghunath Manet accompagné du violoniste tunisien Jasser Haj Youssef, rendent hommage à la tradition indienne et à ses dieux. Mughul India est à savourer du 23 au 26 janvier 2013.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Raghunath Manet et Jasser Haj Youssef
 (France3 / Culturebox)
Né à Pondichéry, Raghunath Manet est l'ambassadeur des arts traditionnels indiens. Aujourd'hui il partage sa vie entre Paris et l'Inde et multiplie les collaborations avec des artistes étrangers de différentes disciplines. 

Archie Shepp, Michel Portal, Didier Lockwood, Richard Galliano ou encore Carolyn Carlson ont travaillé avec le "maître" sur des créations artistiques. Par ces rencontres, il confronte l'art millénaire à la modernité d'aujourd'hui. A la fois danseur et musicien  (il maîtrise excellemment la veena, luth ancien du sud de l’Inde), il transmet à ses élèves ses connaissances et son art. 
Reportage : D. Poncet / J.P. Frescaline / A. Bortot / N. Berthier

Mughul India, le spectacle qu'il propose à l'Institut du Monde Arabe avec Jasser Haj Youssef, célèbre le croisement des arts traditionnelles. Le spectacle est composé de morceaux festifs, de chants dévotionnels, et de la danse bharata nåtyam, originaire de l’Inde du sud, d’ordinaire jouée exclusivement par des femmes, avec un sens du rythme exceptionnel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Danse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.