"La Gran Partita" : Mozart chorégraphié façon dance floor à l'Opéra du Rhin

Pour le premier spectacle de la saison, des chorégraphes donnent libre cours à leur imagination sur la "Sérénade N°10" de Wolgang Amadeus.

La Gran Partita : carte blanche aux jeunes chorégraphes de l\'Opéra national du Rhin sur Mozart
La Gran Partita : carte blanche aux jeunes chorégraphes de l'Opéra national du Rhin sur Mozart (C. Peyrot / France3 Alsace)

Alors que résonne la "Sérénade N°10 de Mozart une ambiance de discothèque règne sur le plateau. "La Gran Partita" ouvre de façon inédite la saison 2019/2020 de l'Opéra national du Rhin. Son directeur, Bruno Bouché, a laissé libre cours à l'imagination de ses danseurs pour créer des chorégraphies originales.

Par son rythme enjoué, la Sérénade N°10 de Mozart se prête aux fantaisies.Sept jeunes chorégraphes de l'Opéra National du Rhin ne se sont pas privés d'aller dans ce sens. Ils offrent leur propre chorégraphie de 7 mouvements de la Sérénade

Je me suis inspiré des mouvements que l'on peut voir sur les pistes de danse en ce moment quand on sort ou de mouvements des années 80 remis au goût du jourPierre-Émile Lemieux-VenneDanseur - chorégraphe

Résultat: La Gran Partita offre sept tableaux en mode classique ou contemporain.. Une démarche qui "pose la question d'un ballet européen du 21e siècle explique Bruno Bouché le directeur artistique du Ballet de l'opéra national du Rhin. Je pense qu'en passant par la création et également en suscitant la création des artistes au sein même du ballet, c'est là qu'on va trouver quelque chose de nouveau."

"La Gran Partita" à l'opéra national du Rhin à Strasbourg. Mercredi 4 septembre à 20h.