Cet article date de plus de cinq ans.

Biennale de la danse : Denis Plassard chorégraphie d'étonnantes marionnettes

Pour sa nouvelle création, le chorégraphe et danseur Denis Plassard a fait appel à la marionnettiste Emilie Valantin. Sur le plateau "Albertine, Hector et Charles" prennent corps dans les bras des danseurs et s'animent à la voix de beat-boxers. Présenté en première mondiale dans plusieurs salles de la Biennale de la Danse de Lyon jusqu'au 29 septembre, le spectacle partira ensuite en tournée.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chorégraphe Denis Plassard invite ses marionnettes "Albertine, Hector et Charles" à la Biennale de la danse de Lyon 
 (France 3 / Culturebox)
C'est un spectacle azimuté que proposent le chorégraphe Denis Plassard et la marionnettiste Emilie Valantin pour la Biennale de la danse de Lyon. Sur le plateau ils convient trois marionnettes "Albertine, Hector et Charles" (A.H.C.), trois danseurs en chair et en os et trois voix venues de l'au-delà.

Reportage : France 3 Rhône-Alpes S. Adam / A. Jacques / A. Jourdan / I. Murat 

Un défi technique

Avec la marionnettiste Emilie Valantin, Denis Plassard explore de nouvelles écritures artistiques. Le chorégraphe joueur qui aime mêler les disciplines n'en est pas à son coup d'essai. On l'a vu faire s'envoler les passants devant un appareil photo, mimer un jeu radiophonique, ou encore reprendre les codes les roman-photo, le tout étant toujours extrêmement millimétré et guidé par la danse. 
 ( Denis Plassard)

Pour cette nouvelle partition, le défi était aussi technique. La marionettiste Emilie Valantin qu'il a rencontrée sur le défilé 2014 a travaillé pendant un an pour que ses marionnettes s'adaptent à la danse. "Il fallait trouver une bonne articulation de dos et ainsi avoir une simulation de colonne vertébrale", détaille Denis Plassard. 

Rentrer dans le corps de la marionnette

Sur le plateau, ces neuf protagonistes réunis en un seul espace prennent corps chacun à sa manière et se lancent dans une sarabande démoniaque.
 (Denis Plassard)

Chaque marionnette grandeur nature est manipulée par un danseur "c'est vraiment de la danse pour marionnette, donc il faut entrer dans son corps pour la faire devenir danseuse", explique encore Denis Plassard.
Les marionnettes grandeur nature articulées créées par Emilie Valantin
 (France 3 / Culturebox)

Ainsi manipulées, ces énormes poupées deviennent humaines et brouillent les pistes entre réalité et fiction. "C'est cette ambiguïté permanente entre le faux et le vrais qui capte le regard de l'auditoire", admet-il. 

"Albertine, Hector et Charles" par la Compagnie A Propos Denis  Plassard est le deuxième volet de la trilogie "Le cycle de la manipulation", entamée avec "Suivez les instructions".

-> Culturebox est partenaire de la Biennale de la Danse de Lyon - Retrouvez les spectacles dans l'onglet live danse du site

Après Lyon, le spectacle partira en tournée : 
-15 octobre au Festival TorinoDanza - à la Lavanderia a Vapore di Collegno - 10124 Turin - Italie
-18 octobre 2016 à 20h L'Hexagone, Scène Nationale-  Meylan
- 19 janvier 2017 à (à préciser) -Musée des Confluences Lyon
- 11 mars 2017 à 20h30, dans le cadre de la Biennale de danse du Val-de-Marne Auditorium Jean-Pierre Miquel -  Vincennes

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Danse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.