A Amiens, Luc Petton réunit des chevaux et des acrobates dans une étonnante partition musicale et numérique

Des chevaux et des hommes sur un même plateau : c'est le principe de ce spectacle inédit d'improvisation au cirque Jules Verne d'Amiens, ce vendredi 18 septembre 2020. 

 Danse-Hippo-Lab#, un spectacle équestre musical et chorégaphique au cirque Jules Verne d\'Amiens
 Danse-Hippo-Lab#, un spectacle équestre musical et chorégaphique au cirque Jules Verne d'Amiens (France 3 Hauts de France)

La piste du cirque Jules Verne d'Amiens fait place à des artistes aux talents surprenants. Des chevaux sont invités à improviser avec des danseurs et des acrobates. Une nouvelle expérimentation de la chercheuse Charlène Dray, mise en musique et en mouvement par le compositeur Xavier Rosselle et le chorégraphe Luc Petton. La première restitution de la résidence de création est à découvrir ce vendredi 18 septembre avant la finalisation du spectacle pour la saison 2021. 

Dressés mais libérés

A quelques jours de la représentation, Luzio le cheval répète une partition artistique sans le savoir. Placé devant un pupitre numérique, l'animal crée des sons avec son museau et produit une forme hybride esthétique. "Quand il touche un endroit de la planche, ça déclenche un son et ensuite j'ai un capteur qui capte les mouvements et qui varie les sons au contact de son museau", explique le compositeur Xavier Rosselle. 

Les sons feront ensuite partie du spectacle expérimental imaginé par Charlène Dray. C'est en école d'art que la chercheuse en sciences du comportement animal s'est interrogée sur la place des chevaux dans les spectacles équestres. Considérant cet animal comme un partenaire artistique à part entière, elle a développé une approche originale du cheval sur scène. "Ces chevaux ne sont pas dressés de manière classique et ils participent à l'œuvre en temps réel", précise-t-elle.

Charlène Dray / Vimeo

Après les oiseaux, Luc Petton fait danser les chevaux 

Habitué à travailler avec les animaux, le chorégraphe Luc Petton qui a déjà fait danser des oies de Mandchourie, des chouettes mais aussi des loups apprécie cette nouvelle percée dans le règne animal. "Ce que je cherche c'est à créer une relation entre humains et non humains. On sait comment une scène commence mais c'est l'inconnu et l'imprévu qui m'intéresse", précise le chorégraphe. Les deux chevaux seront accompagnés de deux danseuses et d'un acrobate dans un jeu sensible, interactif et aléatoire. 

Danse-Hippo-Lab# au Cirque Jules Verne d'Amiens le 18 septembre à 20h15