"Nomade" : le Cirque de Mongolie s'installe sur la pelouse de Reuilly à Paris pour les fêtes

C'est le chapiteau du cirque Phénix qui accueille "Nomade", un spectacle présenté pour la première fois en France, à Paris jusqu'au 19 janvier puis en tournée.

Les incroyables archers contorsionnistes
Les incroyables archers contorsionnistes (Cirque de Mongolie)

Coincée entre les deux géants que sont la Chine et la Russie, la Mongolie s'est forgé une culture du cirque très forte empreinte de l'esprit nomade. Le Cirque de Mongolie est en tournée en France. Pour ses premières dates dans l'Hexagone, il s'est installé à Paris sous le chapiteau du cirque Phénix, pelouse de Reuilly.

Le Cirque de Mongolie apparaît comme un cirque de contrastes. Un cirque qui mélange avec bonheur les numéros de force pure de Bathmunk Khorloo et la grâce des contorsionnistes d'Enkhtsetseg Lodoï.

240 kilos à bout de bras

Au moment où l'équipe de tournage arrive en pleine répétition, l'homme fort du Cirque de Mongolie, Bathmunk Khorloo, est en  train de porter à bout de bras une structure en bois pour acrobates de 85 kilos. Il ne donne pas l'impression de forcer outre mesure et précise tranquillement : "Si vous rajoutez les quatre personnes qui sont dessus, je soulève 240 kilos." Notre homme soulève des roues de charrue comme des fétus de paille...

En Mongolie nous sommes tous forts et, depuis Attila nous sommes des guerriers. La vie est rude dans les steppes. La vie nomade nous apprend à porter des charrues, à couper du bois. Moi j'en ai fait un spectacle.Bathmunk Khorloo

La contorsion : une tradition mongole

Un peu plus loin sur la piste, Enkhtsetseg Lodoï fait travailler ses protégées. Contorsionniste multi-récompensée et connue dans le monde entier, c'est elle qui dirige l'école nationale de cirque de Mongolie. Elle veille à ce que cette discipline dans laquelle elle a excellé se perpétue : "La plus jeune de mes élèves a 17 ans, la plus âgée 24. Elles ont commencé la contorsion vers l'âge de 5 ans et c'est une vraie spécialité en Mongolie."

Pour le numéro que le public va découvrir en France, les contorsionnistes se font archers et lâchent leur flèches du bout des pieds !

Nomade, du Crique de Mongolie, pelouse de Reuilly jusqu'au 19 janvier 2020, puis en tournée en France