Aurélia Thierrée : la petite-fille de Charlie Chaplin perpétue l'héritage familial avec "Bells and Spells"

Victoria Thierrée Chaplin offre à sa fille Aurélia un magnifique terrain de jeux dans "Bells and Spells", à découvrir jusqu'au 12 mai au théâtre de l'Atelier à Paris. Un spectacle unique, qui mêle danse, théâtre muet, le tout dans un univers onirique. La petite-fille du grand Charlie Chaplin perpétue le talent familial.

Aurélia Thierré dans \"Bells and Spells\"
Aurélia Thierré dans "Bells and Spells" (Lucie Jansch)
Jean-Laurent Serra a rencontré Aurélia Thierré sur la scène du théâtre de l'Atelier. La jeune femme se livre sur ce spectacle étonnant, ses attentes d'artistes et son héritage familial. 
"Bells and Spells" ne saurait se résumer en quelques mots. Mais, on suit une jeune femme cleptomane, qui ne vole que des objets qui l'attirent et lui parlent. Pour le reste, Victoria Thierrée Chaplin emmène le spectateur dans un univers qui mêle fantaisie, poésie et merveilleux. Pas de logique ni de dialogue mais un monde onirique dans lequel la jeune femme se sent à l'aise, elle qui vient du milieu du cirque et de la danse. "Ce sont des arts où la parole n'a pas vraiment de place" dit-elle timidement.

L'art de transmettre une émotion en héritage

Un spectacle muet, où elle se montre expressive et arrive à faire passer de multiples émotions avec beaucoup de tendresse. Une qualité qui n'est pas sans rappeler quelques une des caractéristiques de son illustre grand-père. Pudique, elle évoque à peine ce lien de parenté. "Je me sens en fraude vis à vis de cet héritage" explique-t-elle. "Je suis une grande admiratrice de son travail. "Il reste un nid d'inspiurations qui est mystérieux et complexe".