Sophie Marceau et Jean-Jacques Goldman élus personnalités préférées : "Les Français privilégient l'authenticité, la longévité"

La comédienne et l'auteur-compositeur-interprète trustent les premières places du classement. De célèbres cuisiniers font aussi leur entrée au classement.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'actrice Sophie Marceau en avril 2019 à Pékin en Chine lors d'un festival de cinéma. (  / XINHUA)

Comme chaque fin d'année, l'institut de sondage Ifop a publié le classement des personnalités préférées des Français. Sophie Marceau et Jean-Jacques Goldman sont en tête du classment. "Les Français privilégient l'authenticité, la longévité", a expliqué Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop qui a conduit cette consultation pour le JDD. 

franceinfo : Sophie Marceau et Jean-Jacques Goldman sont en tête, pourtant, l'actrice et le chanteur n'ont pas beaucoup marqué l'actualité cette année ?

Frédéric Dabi : Vous avez raison, mais c'est relié à l'alchimie particulière de ce classement qui existe depuis 1988. Il n'y a pas besoin d'une présence médiatique forte pour bien figurer, c'est vrai. Jean-Jacques Goldman n'a quasiment rien fait cette année en termes de visibilité pour les Français, à part une chanson pour les soignants pendant le premier confinement. Sophie Marceau n'a pas eu de films à l'affiche en 2020, dans le cadre de cette crise du cinéma. Mais très clairement, les Français privilégient l'authenticité, la longévité. Surtout, beaucoup de Français ont un lien très fort avec Jean-Jacques Goldman depuis maintenant 40 ans. Il incarne une époque, et c'est un peu la même chose pour Sophie Marceau, que les Français ont vu grandir depuis "La Boum" il y a quarante ans.

Il y a un effet Covid-19 avec les cuisiniers qui entrent dans le classement. Philippe Etchebest est 7ème, Cyril Lignac 14ème. Tout un symbole, alors que la période est difficile pour les restaurateurs.

C'est un véritable symbole. Il y a un effet télé, puisque Philippe Etchebest et Cyril Lignac ont des émissions de télévision. Mais il y a un moment particulier : ces cuisiniers-citoyens ont alerté les pouvoirs publics, ils ont été très médiatisés. Je pense à Philippe Etchebest qui fait beaucoup de médias pour parler de la situation catastrophique des restaurants français. C'est cette sympathie, cet élan des Français vers le secteur de la restauration, qui fait partie de l'art d'être français, d'un véritable patrimoine, et que les Français récompensent avec cette septième place. 

En revanche, les grands absents, ce sont les représentants politiques élus. Il n'y en a aucun dans les 25 premières places.

Oui, aucun. Ils ont été abîmés par cette année terrible. Quels changements par rapport aux premiers classements du baromètre Ifop-JDD, où François Mitterrand était 3e, Jacques Chirac 7e et Georges Marchais également ! Clairement, ce classement est aussi le reflet de la défiance vis-à-vis des politiques. Ce que beaucoup de Français ont perçu comme un fiasco, une mauvaise gestion de la crise du Covid-19, a exacerbé cette tendance. Ni Jean Castex, ni Emmanuel Macron, ni Jean-Luc Mélenchon, et toute une série de personnalités qui avaient été testées par l'Ifop n'ont passé la rampe des 25 premières places.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.