Cet article date de plus de deux ans.

Séries Mania 2022 : des violences policières à Suprême NTM, petite sélection des créations présentées au festival

La nouvelle série du duo derrière "The Wire", une série sur la mort de Malik Oussekine, une autre sur le groupe de rap NTM, une dystopie post-pandémie, une comédie hospitalière britannique : il y en a pour tous les goûts à Séries Mania, et forcément une pour vous à l'horizon.

Article rédigé par franceinfo Culture avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
 Himesh Patel et Matilda Lawler dans "Station Eleven", une série de Patrick Somerville.  (HBO MAX)

Des histoires vraies, des dystopies, une saison 2 d'un gros succès français: voici une sélection des créations présentées à Séries Mania, le plus grand festival de séries d'Europe, qui se tient à Lille jusqu'au 25 mars.

"We Own This City"

Basée sur le livre éponyme du journaliste américain d'investigation du Baltimore Sun, Justin Fenton, La ville nous appartient est la dernière création du duo de la série culte The Wire, David Simon et Georges Pelecanos. En six épisodes d'une heure, la série raconte l'histoire vraie d'une gigantesque affaire de corruption au sein de la police de Baltimore, déjà secouée par la mort du jeune Afro-Américain Freddie Gray lors d'une interpellation.
Sur OCS le 25 avril.

"Oussekine"

Cette mini-série en quatre épisodes d'une heure retrace la mort le 6 décembre 1986 de l'étudiant Malik Oussekine, lors de la répression d'une manifestation par la police et le combat de sa famille pour obtenir justice. Pour l'écrire, des talents français reconnus parmi lesquels la romancière Faïza Guène (Kiffe kiffe demain), le scénariste Julien Lilti (Hippocrate, Adama) et le réalisateur et auteur Cédric Ido (La vie de château).
Sur Disney+ à une date encore inconnue.

"Station Eleven"

Adaptée du bestseller éponyme de la Canadienne Emily St. John Mandel, cette série d'apocalypse post-pandémique retrace, en dix épisodes de 50 minutes, l'histoire des survivants d'une grippe qui a décimé l'humanité. Ils tentent de rebâtir un nouveau monde, tout en se raccrochant à ce qu'ils ont perdu de plus cher...Développée par Patrick Somerville (Made for Love).
Diffusé par HBO Max.

"Le monde de demain"

Cette série (6 x 52 minutes) raconte la naissance du hip-hop français dans les années 80 en dressant le portrait d'une génération, à travers la rencontre et l'ascension du groupe de rap NTM de Kool Shen et JoeyStarr. Elle suit aussi Dee Nasty, premier DJ de musique rap en France, et Lady V, danseuse et graffeuse. Réalisée par Katell Quillévéré (Réparer les vivants) et Hélier Cisterne (Vandal, Le Bureau des Légendes, De nos frères blessés).
Disponible cet automne sur Arte et Netflix.

"This is going to hurt"

Basée sur les mémoires éponymes d'Adam Kay (un best-seller multirécompensé, traduit en 37 langues, dont les ventes ont dépassé les 2,5 millions d'exemplaires), cette série est une comédie noire hospitalière britannique. En sept épisodes de 45 minutes, elle suit les déboires d'Adam, un gynécologue-obstétricien, qui entame une carrière dans la hiérarchie hospitalière.
Sur Canal+ à partir du 31 mars.

"Reuss"

"Reuss", pour "soeur" en verlan. Cette série musicale tournée sur l'île de Thau à Sète et signée Mohamed Chabane et Théo Jourdain, retrace les aventures de trois meilleures amies -une noire, une blanche et une d'origine maghrébine- qui ont grandi dans la même cité et enquêtent pour retrouver l'agresseur du frère de l'une d'entre elles.
Sur France TV Slash à une date non précisée

"En thérapie"

Cette série revient pour une saison 2 située cinq ans après la première et les attentats du 13 novembre, au sortir du premier confinement de 2020, avec la pandémie en toile de fond. Charlotte Gainsbourg, Jacques Weber, Suzanne Lindon et Eye Haïdara sont cette fois de la partie. Une série en 35 épisodes de 20 minutes.
Disponible sur Arte.tv à partir du 31 mars et sur Arte à partir du 7 avril

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.