"Super Crooks" : les aventures d'une bande de super-vilains losers racontées dans une série de Netflix

Basée sur le comics de Mark Millar et Leinil Francis Yu, la série d'animation japonaise "Super Crooks" sort sur Netflix ce jeudi 25 novembre. Les héros ? Une bande de super-méchants aux airs de Pieds nickelés.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un extrait de la série "Super Crooks" sur Netflix.  (NETFLIX)

En cette journée pluvieuse et froide de novembre, la plateforme de streaming Netflix offre à ses abonnés de quoi se réchauffer. Ce jeudi 25 novembre, la série d'animation japonaise Super Crooks a été mise en ligne. Découpé en 13 épisodes, Super Crooks est une adaptation du comics éponyme qui avait été publié par le scénariste britannique Mark Millar et le dessinateur philippin Leinil Francis Yu.

La série narre l'histoire d'une bande de super-méchants, qui est systématiquement mise en échec par les super-héros aux Etats-Unis. Certains de ses membres sont jetés en prison, d'autres se retrouvent sans un sous en poche et sont obligés de prendre un job alimentaire pour survivre. Dans le comics, l'idée lumineuse du scénariste Mark Millar est alors de faire déménager les super-vilains en Espagne, un pays où aucun super-héros n'est recensé. C'est dans cet eldorado que la bande de Johnny Lightning, le leader de la bande de canailles, pose ses valises pour enfin réussir ses vilains coups et organiser un super braquage en toute tranquilité. Les choses se compliquent quand Johnny Lightning et ses acolytes se rendent compte qu'ils s'attaquent en Europe au plus grand criminel de tous les temps. 

Une seconde chance après Jupiter's Legacy

Adapté à l'écran par le scénariste japonais Dai Sato et son compatriote le réalisateur Motonobu Hori, Super Crooks s'annonce comme une série très rythmée, à mi-chemin entre les codes des films de super-héros de Marvel et l'univers du manga japonais. 

La série fait également le pont avec Jupiter's Legacy, la précédente œuvre de Mark Millar adaptée sur Netflix en avril 2021, et dont la saison 2 a été annulée en mai suite à l'accueil mitigé de la première saison par le public. Sur le réseau social Twitter, Mark Millar avait alors annoncé travailler sur un spin-off, qui est donc Super Crooks“Je suis très fier de ce qu’on fait les équipes avec Jupiter’s Legacy pendant cette saison originelle qui est l'aboutissement d'un travail extraordinaire. On m'a beaucoup interrogé ce que j'allais raconté ensuite en lien avec cet univers et j'ai voulu me concentrer sur les super-vilains. J’ai toujours aimé les histoires de crimes à la Tarantino et Scorsese et les méchants ont toujours été la partie la plus amusante des histoires de super-héros. Faire quelque chose exclusivement sur les vilains qu’ils affrontent est quelque chose qui semble rafraîchissant” , avait-il écrit dans un message posté sur le réseau social.

Netflix offre donc une deuxième chance à l'univers de Mark Millar avec ce Super Crooks animé, qui prend une toute autre direction que Jupiter's Legacy. Il reste maintenant à voir si téléspectateurs vont être séduits par cette série qui a le mérite de proposer quelqu'un chose de nouveau à l'écran dans l'énorme catalogue audiovisuel du genre super-héros. 

Super Crooks est diffusé à partir du 25 novembre sur la plateforme de streaming Netflix. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Netflix

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.