Ralph Fiennes en archéologue passionné dans "The Dig" : un trésor à découvrir sur Netflix

D’après l’incroyable histoire vraie de la découverte, en 1939, d’un navire du VIe siècle enterré dans le Suffolk, en Angleterre. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Ralph Fiennes, Carey Mulligan et Archie Banes dans "The Dig" de Simon Stone. (LARRY HORRICKS/NETFLIX © 2021 )

Netflix nous gratifie, après Roma, The Irishman et Mank, d’une nouvelle pépite : The Dig, de Simon Stone (Le Secret des Finch). Seulement visible sur la plateforme, il raconte la vraie découverte en 1939 d’un navire anglo-saxon du VIe siècle enterré sous un mystérieux tumulus du Suffolk. Ralph Fiennes y campe un archéologue chevronné et indépendant, aux prises avec le British Museum. Magnifique.

Un vrai Indiana Jones

Suffolk, 1939, à la veille de la guerre. Edith, une jeune et riche veuve passionnée d’archéologie (Carey Mulligan), fait appel à un archéologue indépendant pour creuser un étrange tumulus sur son terrain qui intrigue la communauté depuis des lustres. Basil Brown (Ralph Finnes) met au jour la coque d’un navire enterré qui remonte au VIe siècle : sans doute le mausolée d’un puissant prince saxon qui peut bouleverser l’histoire connue. Jusqu’au jour où le British Museum s’intéresse à la découverte...

L’archéologue Basil Brown n’est pas Indiana Jones, mais ses aventures n'en sont pas moins tumultueuses. Moins dans l’action, mais plus dans l’émotion. Le jeune et talentueux réalisateur-metteur en scène d’opéra, Simon Stone, déploie un luxe dramaturgique en associant mélodrame et science, sur un sujet inconnu de tous, et passionnant. Son film, plein de rebondissements, adapte le récit de John Preston (2007), non traduit en France.

Contre vent et marée

Classique dans son approche, Simon Stone s’attache à ses personnages embarqués dans une aventure qui les dépasse, mais dont ils s’évertuent à garder la maîtrise. Le navire déterré s’avère une tombe au coeur d'une intrigue hantée par la mort. Impossible de dire pourquoi sans dévoiler le film. L’amour s’immisce, mais pas là où on l’attendait. Le fils d’Edith, passionné de pulps de science-fiction (magazines à bon marché), découvre un passé qu’il assimile à ses mythologies modernes, un procès s’invite au passage…

Carey Mulligan et  Ralph Fiennes dans "The Dig" de Simon Stone (2021). (Copyright NETFLIX)

Les rebondissements sont nombreux, au rythme d’images somptueuses tissées de brumes, de pluie et de terre. Ralph Finnes incarne la grandeur de ce chercheur érudit et modeste, face à Carey Mulligan (Drive) en grande bourgeoise anglaise humaniste touchée par la grâce et la maladie. Un très beau film qui démontre combien une politique de studio respectueuse de ses réalisateurs donne à voir des œuvres magistrales.

L'affiche de "The Dig" de Simon Stone. (NETFLIX)

La fiche

Genre : Drame
Réalisateur : Simon Stone
Acteurs : Ralph Fiennes, Carey Mulligan, Lily James, Ken Stott, Monica Dolan, Ben Chaplin, Archie Barnes
Pays : Etats-Unis
Durée : 1h40
Sortie : 29 janvier 2021 (seulement sur Netflix)
Distributeur : Netflix

Synopsis : Une riche veuve engage un archéologue amateur pour exhumer une sépulture dans sa propriété. Ils découvrent alors un ancien navire funéraire saxon et son trésor qui pourrait bouleverser l’histoire de l’humanité. Ensemble, ils doivent se serrer les coudes face au British Museum qui entend bien s’emparer du vaisseau en prétendant l’avoir découvert …

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.