Des acteurs de la série culte "Happy Days" se réunissent pour collecter des fonds pour le Parti démocrate du Wisconsin, État-clé de la présidentielle américaine

Henry Winkler, Ron Howard, Don Most, Anson Williams et Marion Ross (absente de la photo ci-dessous) vont participer à une collecte de fonds dimanche 25 octobre pour soutenir les démocrates du Wisconsin, l'État dans lequel la série se déroulait.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les vedettes de la série "Happy Days" au milieu des années 70 : Scott Baio, Anson Williams, Ron Howard, Henry Winkler, Don Most (RONALDGRANT / MARY EVANS / SIPA)

Henry Winkler (Fonzie), Ron Howard (Richie), Don Most (Ralph), Anson Williams (Potsie) et Marion Ross (Marion, la mère de Richie) se réunissent dimanche 25 octobre à l'occasion d'une collecte de fonds pour le Parti démocrate du Wisconsin, un choix doublement symbolique. D'abord, c'est à Milwaukee, dans cet État de la partie à peu près centrale du Nord des États-Unis, que se déroulait l'action de Happy Days (1974-1984), une série qui a donné la banane aux téléspectateurs du monde entier. Ensuite, le Wisconsin fait partie des États déterminants dans l'élection présidentielle du 3 novembre 2020 qui se joue entre le républicain Donald Trump, en course pour un second mandat, et le démocrate Joe Biden.

Une séance de questions-réponses

Outre les acteurs vedettes de Happy Days, d'autres personnalités sont annoncées parmi lesquelles l'écrivain Lowell Ganz, selon les sites de Variety et du Hollywood Reporter. Les démocrates du Wisconsin ont déjà organisé des rencontres avec des acteurs ces dernières semaines, dont une réunion de l'équipe du film Princess Bride, avec Robin Wright, en septembre. Dimanche, les héros de Happy Days se livreront à une séance de questions-réponses et relateront quelques anecdotes sur les coulisses de la sitcom qui leur a offert la gloire et, pour certains comme Ron Howard devenu réalisateur à succès, un tremplin pour une brillante carrière.

L'un des acteurs de Happy Days, Scott Baio, qui jouait le jeune Chachi, sera absent de cet événement, ayant manifesté son soutien pour Trump en 2016.

La réunion exceptionnelle du casting de la célèbre série américaine est annoncée notamment sur la page Facebook du Parti démocrate du Wisconsin, dans le Middle West. Le lien renvoie à la collecte de fonds. Accessibles pour une mise minimale d'un dollar, les retrouvailles seront visibles en livestream unique dimanche soir à 18 heures locales, soit lundi à 1h du matin heure de Paris.



"Nous sommes ravis qu'une émission devenue célèbre à Milwaukee revienne au pays pour aider à faire de Donald Trump un président d'un seul mandat", a déclaré Ben Wikler, le président du Parti démocrate du Wisconsin, cité par Variety et le Hollywood Reporter. "Nous savons que tous les chemins menant à la Maison Blanche passent par le Badger State [surnom du Wisconsin], et avec le casting de Happy Days qui nous aide à collecter des fonds pour reprendre la Maison Blanche, nous croyons encore plus que nous pouvons remporter une victoire le 3 novembre."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.