"Allen V. Farrow", la série documentaire événement HBO sur OCS rouvre le dossier sur l'inceste présumé du célèbre réalisateur

Qualifié "à charge" contre Woody Allen par la presse, le documentaire de Kirby Dick et Amy Ziering l’est-il tant que cela ?

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Mia Farrow, Woody Allen et deux de leurs enfants au début des années 1990. (HBO)

Avec Roman Polanski, Woody Allen a suscité le plus grand scandale pour abus sexuel sur mineur dans le milieu du cinéma. L’inceste est aujourd’hui sous les feux de l’actualité avec l’affaire Olivier Duhamel et Richard Berry, ce qui donne un éclairage particulier à Allen V. Farrow.

Trente ans après le début de l’affaire Woody Allen-Mia Farrow, Kirby Dick et Amy Ziering diffusent sur OCS depuis lundi 1er mars leur série documentaire en quatre épisodes d’une heure chacun sur le sujet. Qualifié "à charge" contre Woody Allen par la presse, leur analyse fondée sur de nombreux documents et témoignages inédits, l’est-elle tant que cela ?

"Accablant"

Allen V. Farrow se focalise sur les accusations d'attouchements sexuels que sa fille Dylan Farrow déclare avoir subis de la part de son père adoptif Woody Allen quand elle avait sept ans. Près de trente ans plus tard, elle témoigne devant la caméra, du calvaire traumatique, judicaire et médiatique qu’elle a subi. Mia Farrow, sa mère, certains de ses frères et sœurs, ainsi que des proches et juristes impliqués témoignent également. "Sa faiblesse (du documentaire), et pas des moindres, est d’être menée intégralement à charge, Woody Allen et ses soutiens ayant refusé de s’exprimer", écrit Le Monde. "Un film accablant et parfois dérangeant", pour La Croix, "un scénario accablant" contre Woody Allen, pour Les Echos, "un documentaire construit comme une démonstration implacable mais laissant peu de place au contradictoire", commente 20 minutes

Si des acteurs du drame, comme le procureur Frank Maco, des enquêteurs et des experts vont dans ce sens, le fils adoptif de Mia Farrow, Moses Farrow, adopté par le couple, a témoigné en faveur de Woody Allen, tout comme Soon-Yi Previn Farrow, adoptée par l’actrice et son ex-mari André Prévin, et depuis mariée à l’acteur-réalisateur. L’actrice Diane Keaton fait aussi des déclarations en sa faveur.

Le premier épisode dresse également le portrait d’un père aimant et attentif envers sa famille, et le mot "amour" revient constamment à la bouche des témoins. Certes les nombreuses prises de parole de la part de la victime, Dylan, accablent son père adoptif, ainsi que ceux de Mia Farrow. Pendant des années, l’actrice a filmé au camescope sa famille, dont sa fille qui témoigne contre Woody Allen. Ces images alimentent grandement la série, comme un déballage familial, voyeuriste pour le spectateur, qui provoque un certain malaise.

L’ombre d’un doute

Mais la partie la plus étonnante est peut-être l’analyse de l’œuvre filmique de Woody Allen, notamment Manhattan (1979), où l’acteur-réalisateur entretient une liaison avec une collégienne de 17 ans. La lecture de ses scripts originaux révèle également une obsession pour les rôles d'adolescentes, ou du moins beaucoup plus jeunes que leur amant, ce qui n’avait jamais été relevé auparavant. La réplique de Woody Allen aux accusations de Mia Farrow est de dénoncer sa jalousie, suite à sa liaison, puis son mariage avec Soon-Yi. Leurs 36 ans de différence ne vont pas non plus à l’avantage de son mari…

Dylan Farrow en 2020. (Avec l’aimable autorisation de HBO)

L’image non écornée de Woody Allen à Hollywood, malgré un scandale qui a tenu en haleine toute l’Amérique depuis 1992, est la goutte qui a fait déborder le vase pour Dylan, et qui l’a poussée à participer au documentaire. Woody Allen est désormais persona non grata dans la Mecque du cinéma, et Mia Farrow ne tourne plus aux Etats-Unis. Si le réalisateur a été lavé de tous soupçons lors du premier procès, on lui a refusé la garde de trois de ses enfants. Le doute persiste, mais Allen V. Farrow n’est pas forcément le brûlot à charge que l’on présente. Il dégage surtout le sentiment d’une lessive en public du linge sale familial et toujours souillé.

La fiche

Genre : Documentaire
Réalisateur : Kirby Dick et Amy Ziering pour HBO
Acteurs : Mia Farrow, Dylan Farrow, Ronan Farrow, Carly Simon, Frank Maco
Pays : Etats-Unis
Durée : quatre fois 56 mn
Sortie : du 1er au 15 mars 2021
Distributeur : OCS

Synopsis : En rassemblant des films familiaux, des documents judiciaires, des preuves de la police et des cassettes audio jamais entendues,la série documentaire retrace les allégations d'abus sexuels à l'encontre du réalisateur Woody Allen par sa fille Dylan puis le procès pour la garde des enfants qui a suivi, le mariage d'Allen avec la fille adoptive de Mia Farrow, Soon-Yi, et les conséquences du traumatisme subi par la famille dans les années qui ont suivi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.