Roselyne Bachelot signe un pacte pour donner de la visibilité aux artistes ultramarins

Les artistes ultramarins "connaissent de nombreuses difficultés et des barrières que ne rencontrent pas les artistes de métropole", a expliqué Roselyne Bachelot.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre de la Culture Roselyne Bachelot le 4 février 2022. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

Les ministres de la Culture Roselyne Bachelot et des Outre-mer Sébastien Lecornu ont signé jeudi avec plusieurs directrices et directeurs de lieux ou de réseaux culturels un pacte pour faciliter l'émergence et la visibilité des artistes ultramarins.

Les artistes ultramarins "connaissent de nombreuses difficultés et des barrières que ne rencontrent pas les artistes de métropole" du fait "de l'insularité et de l'éloignement géographique", et il est nécessaire "que nous prenions des engagements et des dispositions spécifiques pour que ces artistes soient entendus", a expliqué Mme Bachelot lors de cette signature au ministère des Outre-mer.

Vingt résidences d'artistes

"Il y a un besoin de visibilité, et j'irais jusqu'à dire de protection des cultures (au pluriel) en outre-mer" contre "un nivellement général", un écrasement "par des cultures très internationales", a pour sa part déclaré Sébastien Lecornu. Le Pacte "a pour objectif de construire un réseau de structures de diffusion, de ressources et de formations partenaires dans l'Hexagone", peut-on lire dans ce document.

Parmi les mesures contenues dans ce pacte, on trouve notamment "le financement de vingt résidences d'artistes ultramarins dans l'Hexagone et en Outre-mer", le "soutien à la formation des étudiants et jeunes artistes ultramarins" ou "le financement de 1.000 voyages aller/retour d'artistes ultramarins" chaque année vers l'Hexagone.

Francetélévisions et Canal+ dans la boucle

La dynamique engagée par ce pacte "permettra de donner une place jusqu'alors inédite à la culture et aux artistes ultramarins dans les 21 lieux et réseaux culturels signataires et partenaires du pacte : musées, conservatoires et médias nationaux", dont le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris ou le Centre national des Arts du cirque, selon un communiqué.

Roselyne Bachelot a précisé que le groupe Canal+ allait "s'engager dans la même voie" que France Télévisions, qui a signé un "Pacte de visibilité des Outre-mer". Sébastien Lecornu a par ailleurs annoncé qu'il portait le budget de la culture du ministère des Outre-mer de 1,5 à 2 millions d'euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.