Vaucluse : dans le Lubéron, le travail des lustres est un savoir-faire d'exception

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Lubéron : le travail des lustres, un savoir-faire d'exception
Lubéron : le travail des lustres, un savoir-faire d'exception Lubéron : le travail des lustres, un savoir-faire d'exception (France 3)
Article rédigé par France 3 - I. Sabourault, P. Acheré,S. Sahki, E. Revidon
France Télévisions
France 3
Régis Mathieu est lustrier dans le Lubéron. Il a repris la maison familiale pour restaurer des lustres d'exception.

Au cœur du Lubéron, dans d'anciennes usines d'ocre, des lustres d'exception sont restaurés pour les plus grands palais du monde. Régis Mathieu, lustrier, installe dans une cathédrale de Marseille (Bouches-du-Rhône), un lustre du XIXe siècle. Il dormait depuis plus de trente ans dans les réserves. Son savoir-faire, Régis Mathieu le développe à Gargas (Vaucluse), où il a installé son atelier. Il a repris la maison fondée par son père pour s'orienter vers l'univers du luxe et 90% de ses commandes se font de l'étranger. 

Une polyvalence dans le métier 

Le lustrier a rénové les lustres de la galerie des glaces à Versailles (Yvelines), mais aussi ceux de l'opéra Garnier à Paris. Les mêmes savoir-faire sont utilisés pour des lustres du XVIe siècle ou pour des pièces contemporaines. "C'est cette polyvalence dans l'exercice qui est magnifique", constate Théo Poudavigne, monteur en bronze. Il vient de restaurer le lustre au chevalier, en bronze, confectionné il y a plus de 400 ans. Pour partager sa passion, Régis Mathieu a ouvert un musée pour présenter ses plus belles pièces.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.