Tourisme : à Colmar, les riverains déplorent la nuisance provoquée par les barques

Il y faisait bon vivre avant, mais la ville de Colmar (Haut-Rhin), surnommée "la petite Venise" pour ses embarcations, est désormais victime de son succès. Les touristes affluent sur les barques au détriment des riverains qui demandent un peu de quiétude. 

france 3

À Colmar (Haut-Rhin), chaque touriste qui se respecte se doit de faire une balade sur une barque à fond plat. 30 minutes de plaisir qui agacent les riverains situés sur les rives. L'un d'entre eux s'agace des défilés incessants de barques qui ruinent son intimité. "On a l'air d'être un peu comme des singes au jardin zoologique. Tout le monde vient regarder ce que font les singes (...) c'est ça qui est gênant, on est plus chez nous", déplore Clément Lauter.

Vers une trêve le midi ?

Les riverains concernés réclament un allongement des pauses le midi, pour une trêve de deux heures. La mairie affirme avoir déjà régulé le trafic. Pas plus de huit embarcations peuvent naviguer simultanément sur les eaux. La municipalité impose également une heure de pause le midi. Des choix mesurés pour une ville qui ne veut surtout pas nuire au tourisme. Des audioguides ont également été proposés pour réduire les nuisances. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Il y faisait bon vivre avant, mais la ville de Colmar (Haut-Rhin), surnommée \"la petite Venise\" pour ses embarcations, est désormais victime de son succès. Les touristes affluent sur les barques au détriment des riverains qui demandent un peu de quiétude.
Il y faisait bon vivre avant, mais la ville de Colmar (Haut-Rhin), surnommée "la petite Venise" pour ses embarcations, est désormais victime de son succès. Les touristes affluent sur les barques au détriment des riverains qui demandent un peu de quiétude. (france 3)