Réouverture de la maison-musée où Proust savoura la fameuse madeleine : Stéphane Bern présent pour soutenir un "patrimoine de proximité"

Située en Eure-et-Loire, la Maison de Tante Léonie - Musée Marcel Proust a rouvert ses portes avec, parmi ses premiers visiteurs, Stéphane Bern venu défendre le "tourisme patrimonial de proximité". 

La maison de Tante Léonie -Musée Marcel Proust à Illiers-Combray (Eure-et-Loir).
La maison de Tante Léonie -Musée Marcel Proust à Illiers-Combray (Eure-et-Loir). (V. Logereau / France Télévisions)

Ces longues semaines de confinement vous ont peut-être permis de replonger dans quelques livres cultes de la littérature française. Si Marcel Proust figurait dans ces lectures, vous pouvez désormais vous rendre dans la maison qui a inspiré à l'auteur son plus célèbre roman, A la recherche du temps perdu.

Ce lieu - baptisé La Maison de Tante Léonie - Musée Marcel Proust - situé à Illiers-Combray en Eure-et-Loir, a rouvert ses portes aux visiteurs en ce week-end de l'Ascension. Stéphane Bern s'y est rendu à cette occasion en tant que Chargé de mission Patrimoine en péril, pour défendre ce "patrimoine de proximité" qui selon lui "dope l'économie locale."

Nostalgie du temps supendu

Plus que tout autre, le roman de Marcel Proust évoque cette nostalgie du temps qui passe, cette attention portée aux petites choses du quotidien (objets, gestes, activités domestiques) qui s'impriment en nous et qu'on évoque avec mélancolie parfois quand on devient adulte. Cette même nostalgie ressentie par de nombreux Français qui avaient peut-être fini par apprécier ce temps supendu pendant le confinement. Un temps désormais perdu pour eux...

On ne saurait donc trop leur conseiller de venir s'imprégner de ces lieux où Marcel Proust est venu enfant, essentiellement pour les vacances de Pâques et d’été, entre ses 6 et 9 ans ; puis à l’âge de 15 ans, pour l’enterrement de sa tante. Cette tante, c'est Léonie. Du moins est-ce le nom qu'il lui donne dans A la recherche du temps perdu. Car il s'agit en fait d'Elizabeth Proust, la soeur aînée du père de Marcel. C’est elle qui, dans une chambre située à l'étage, lui fit goûter un petit morceau de madeleine trempé dans son infusion de tilleul. Un souvenir fondateur mais un souvenir sublimé.

Marcel Proust, aux alentours de 20 ans.
Marcel Proust, aux alentours de 20 ans. (MARY EVANS/SIPA / SIPA)

Souvenir fantasmé

Cette demeure n'est pas la réplique exacte de celle de la tante de Marcel Proust, notamment son ameublement. Mais elle est l’illustration de la maison fantasmée par Marcel Proust dans son roman. Le Proust adulte n'est jamais revenu dans ces lieux qu'il a recomposés à partir de ses souvenirs.

La Société des amis de Marcel Proust qui a racheté la maison dans les années 1950, s'est chargée de cette reconstitution avec l'aide de Germaine Amiot, cousine de Marcel Proust. La maison a été aménagée en musée à la fin des années 60. 

Le salon rouge avec au mur, le portrait de la mère de Marcel Proust. Musée Marcel proust - Maison de Tante Léonie à Illiers-Combray (Eure-et-Loir).
Le salon rouge avec au mur, le portrait de la mère de Marcel Proust. Musée Marcel proust - Maison de Tante Léonie à Illiers-Combray (Eure-et-Loir). (Société des amis de Marcel Proust)

S'ancrer pour mieux se projeter

Si peu de gens ont lu A la recherche du temps perdu dans son intégralité (à commencer par l'auteure de ces lignes), on peut tous ressentir, comme Marcel Proust, à quel point un lieu et les souvenirs qui s'y rattachent sont des éléments fondateurs de notre identité. Une dimension que Anne Embs, conservatrice régionale des monuments historiques, a souligné avec justesse lors de la visite de Stéphane Bern.

Il y a un attachement très fort à la dimension patrimoniale parce que ça nous rattache à nos racines, à notre passé. C'est important de pouvoir s'ancrer quelque part pour pouvoir se projeter ensuite dans l'avenir".Anne EmbsConservatrice régionale des monuments historiques

Et si vous avez besoin de vous projeter dans l'avenir, notez d'ores et déjà dans vos agendas que le musée célèbrera le 150e anniversaire de Marcel Proust en 2021 puis en 2022 le centenaire de sa mort.

Musée Marcel Proust - Maison de Tante Léonie

Place Lemoine - 28120 Illiers-Combray

La réouverture est limitée pour l'instant aux vendredis, samedis et dimanches, de 14h15 à 17h

Pas de visites guidées, jauge limitée à 10 personnes, mise à disposition de masques et de gel hydro-alcoolique.

Tarif réduit de 5 euros appliqué à tous / Gratuité pour les habitants d'Illiers-Combray

Tél. : 02 37 24 30 97