Patrimoine : les habitants de Châteaudun empêchent la vente de leur église

Publié Mis à jour
Patrimoine : les habitants de Châteaudun empêchent la vente de leur église
France 3
Article rédigé par
C. Airaud, V. Gaget, N. Berthier, A. Derhille - France 3
France Télévisions

Une église transformée en maison des brocanteurs ? Le projet a déclenché une opposition très vive des habitants de Châteaudun, dans l’Eure, qui dénoncent une initiative mercantile dans un lieu sacré. 

À Châteaudun (Eure), l’église de la discorde est un petit bijou d’art roman, une église de la Madeleine datant du 12e siècle. Julien Cohen, animateur de télévision et brocanteur, rêvait d’en devenir le propriétaire et d’en faire sa maison des antiquaires. L’église n’est toutefois à vendre, et quelques messes y sont toujours célébrées. Une pétition a reçu 2 813 signatures, et les habitants se sont opposés à cette vente. L’affaire ne sera donc pas conclue. "On est sur une église qui est encore en activité, ce qui semblait ne pas l’être quand je l’ai visitée la première fois", reconnaît l’animateur et brocanteur. 

Le patrimoine religieux pèse sur les budgets des communes

Si la municipalité de Châteaudun cherche à se séparer de son église, c’est que la ville est riche en patrimoine, mais perd régulièrement de la population, des entreprises et des ressources fiscales. À travers la France, depuis de nombreuses années, le patrimoine religieux appartenant à la municipalité pèse sur les budgets des communes, qui vendent, souvent à regret. Plus d’une trentaine d’églises par an trouvent acquéreur, pour des sommes allant de 20 000 à 500 000 euros. À Châteaudun, l’église de la Madeleine ne sera pas privatisée, mais Julien Cohen pense déjà à un autre site dans la ville, afin de donner un élan au centre-ville.  

 
 
 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.