Cet article date de plus de sept ans.

Mdina : la perle de Malte

L'ancienne capitale maltaise qui trône au coeur de l'île recèle des trésors d'architecture, inspirés par les différentes invasions et donc des pays et civilisations multiples. Le résultat reste néanmoins harmonieux. Avec sa pierre calcaire jaune, ses petites ruelles étroites, et ses fortifications, Mdina est une étape incontournable lors d'un passage à Malte.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Mdina, ville médiévale de Malte fût construite par les Arabes sur des remparts pour proteger la cité des invasions.
 (France2 / Culturebox)
Reportage : F. Crotta / B. Girodon / M. Marini
Ancienne ville médiévale fortifiée de Malte, Mdina est la sœur jumelle de Rabat, sa voisine sur l'ile. A l’origine, il s’agissait de la même ville, Melita, prise d’assaut par les Arabes au IXe siècle, puis par les Normands, enfin par les Espagnols.

Surnommée aussi la "Cité du silence", Mdina a hérité d'un patrimoine mêlant diverses influences architecturales et religieuses. Elle se déploie aujourd’hui comme une mosaïque transculturelle dont les petites ruelles labyrinthiques mènent à d’innombrables monuments remarquables. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.