Cet article date de plus d'un an.

Loto du patrimoine : châteaux, abbayes, pont ou ancienne préfecture... Voici les 18 sites retenus pour l'édition 2023

La ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, a dévoilé jeudi les 18 sites retenus pour cette mission dédiée à la sauvegarde du patrimoine en péril. Elle est portée par l'animateur de télévision Stéphane Bern et soutenue par La Française des jeux (FDJ).
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Le pont-aqueduc romain d'Ansignan (Pyrénées-Orientales). (MANUEL COHEN / MANUEL COHEN)

"Pour cette 6e année du Loto du patrimoine, ces 18 nouveaux sites emblématiques reflètent une fois encore la diversité de notre précieux patrimoine", a expliqué Stéphane Bern, initiateur du Loto du patrimoine. Parmi eux, on retrouve notamment l'abbaye de Saint-Antoine à Saint-Antoine-l’Abbaye (Isère), la maison de Colomba à Fozzano (Corse-du-Sud), l'institut de biologie marine Michel Pacha à La Seyne-sur-Mer (Var) et l'ancienne préfecture Maison des Gouverneurs à Dzaoudzi à Mayotte.

>>> Le Loto du patrimoine va se poursuivre pendant au moins cinq ans, annonce Emmanuel Macron à Guéret

Les sites retenus pour le Loto du patrimoine 2023. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Chaque année, 18 projets sont retenus selon quatre critères principaux : l’intérêt patrimonial et culturel, l’état de péril, la maturité du projet, son impact sur le territoire et le projet de valorisation. Depuis la première édition en 2018, 5 500 sites en péril ont ainsi été signalés, dont 700 nouveaux sites pour l'édition 2023. Le loto du patrimoine a suscité un fort engouement chez les Français qui participent par millions chaque année aux jeux de grattage et de tirage "Mission Patrimoine".

762 chantiers de restauration soutenus

Selon le ministère de la Culture, ce loto exceptionnel a déjà aidé "762 sites pour leurs travaux de restauration, dont 108 projets emblématiques du patrimoine régional et 654 sites départementaux. Aujourd’hui, plus de 60% sont d’ores et déjà sauvés ou sur le point de l’être. 230 sont terminés et 240 chantiers sont en cours". La ministre de la Culture, Rima Abdul Malak a salué la portée du Loto du patrimoine, "un formidable catalyseur de mobilisation citoyenne". "Derrière chaque site sauvé, ce sont des habitants engagés qui se battent pour faire revivre leur patrimoine", a -t-elle expliqué.

Les sites retenus pour le Loto du patrimoine 2023 dans les Antilles et en Guyane. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)
Les sites retenus pour le Loto du patrimoine 2023 dans l'océan Indien. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

La liste complète des sites et monuments retenus en métropole et outre-mer pour l'édition 2023

  • Abbaye de Saint-Antoine à Saint-Antoine-l’Abbaye (Isère) 

  • Ancienne cathédrale Saint-Vincent à Mâcon (Saône-et-Loire) 

  • Château de Montmuran aux Iffs (Ille-et-Vilaine) 

  • Ateliers Lorin à Chartres (Eure-et-Loir) 

  • Maison de Colomba à Fozzano (Corse-du-Sud) 

  • Maison-atelier de potier Wingerter-Ruhlmann à Betschdorf (Bas-Rhin) 

  • Chartreuse Notre-Dame-des-Prés à Neuville-sous-Montreuil (Pas-de-Calais) 

  • Site archéologique gallo-romain à Châteaubleau (Seine-et-Marne) 

  • Synagogue d’Elbeuf (Seine-Maritime) 

  • Abbaye Saint-Jean à Sorde-l’Abbaye (Landes) 

  • Pont-aqueduc romain à Ansignan (Pyrénées-Orientales) 

  • Moulin du Pavé dit "de Brissac" aux Garennes-sur-Loire (Maine-et-Loire) 

  • Institut de biologie marine Michel Pacha à La Seyne-sur-Mer (Var) 

  • Ancienne sucrerie de l’Habitation Belleville à Trois-Rivières (Guadeloupe) 

  • Hôtel de Ville à Saint-Esprit (Martinique) 

  • Eglise Saint-Antoine-de-Padoue à Saül (Guyane) 

  • Ancienne chapelle Sainte-Jeanne-d’Arc à Saint-André (La Réunion) 

  • Ancienne préfecture Maison des Gouverneurs à Dzaoudzi (Mayotte) 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.