À la découverte du pont du Diable de Cahors

Monument emblématique de la ville de Cahors (Lot), le pont Valentré est également surnommé pont du Diable. Découverte.

France 2

Il enjambe fièrement le Lot depuis 700 ans, monument emblématique de la ville de Cahors (Lot), le pont Valentré ramène les visiteurs au Moyen Âge avec ses tours destinés à accueillir des archers. Construit au départ avec des portes et des herses pour bloquer les assaillants, il n'a jamais été envahi. Seulement par des milliers d'admirateurs. "Ça fait partie des choses qu'il faut voir quand on vient à Cahors, je le regarde toujours avec la même passion", explique l'un d'eux.

Symbole de pouvoir

Conçu comme un ouvrage défensif, ce pont a résisté avant tout aux assauts de la rivière. Le lot, calme en été, mais impétueuse en hiver, peut avoir un fort débit. Édifié au 14e siècle, le pont fait partie de l'âge d'or de Cahors. La ville est alors le berceau de marchands qui ont fait fortune dans le commerce de draps. Tellement riches et influents, ils achètent des quartiers entiers et financent leur pont, symbole de pouvoir à l'époque et tant pis s'il bute contre une colline.

Le JT
Les autres sujets du JT
Monument emblématique de la ville de Cahors (Lot), le pont Valentré est également surnommé pont du diable. Découverte.
Monument emblématique de la ville de Cahors (Lot), le pont Valentré est également surnommé pont du diable. Découverte. (HAUSER PATRICE / HEMIS.FR)