Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte séquestrés et volés, le montant du butin estimé à deux millions d'euros

Les propriétaires du château, nonagénaires, ont été ligotés et forcés à ouvrir leur coffre.

Le château de Vaux-le-Vicomte, en Seine-et-Marne, a été cambriolé dans la nuit du 18 au 19 septembre 2019. 
Le château de Vaux-le-Vicomte, en Seine-et-Marne, a été cambriolé dans la nuit du 18 au 19 septembre 2019.  (MIGUEL MEDINA / AFP)

Un fait divers hors du commun. Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte (Seine-et-Marne) ont été séquestrés dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 septembre. Les voleurs sont repartis avec un butin estimé à deux millions d'euros, a indiqué le parquet de Melun.

Les faits se sont déroulés peu avant l'aube. Six personnes cagoulées, gantées mais non armées, sont entrées par effraction dans le château. Ils se sont fait ouvrir le coffre et ont dérobé pour deux millions de biens – des bijoux, essentiellement. Le couple de châtelains, des nonagénaires, a été ligoté mais ne présente pas de blessures, confirme Béatrice Angelelli, procureure de Melun, à franceinfo. Le parquet a confié l'enquête, ouverte pour vol avec effraction et séquestration, à la police judiciaire de Versailles.

FRNCE 2

Un château objet de convoitise depuis sa construction

Plus grande propriété privée classée de France, avec un domaine de 500 hectares, le château de Vaux-le-Vicomte accueille chaque année 250 000 visiteurs. Chef d'œuvre architectural construit entre 1656 et 1661, à une cinquantaine de kilomètre au sud de Paris, le château valut à son propriétaire, Nicolas Fouquet, la jalousie du roi Louis XIV, qui le fit emprisonner à vie.

D'après la légende, le Roi-Soleil a ordonné l'arrestation de Nicolas Fouquet après une fête somptueuse donnée en l'honneur de la cour, qui a ébloui Louis XIV par ses jets d'eau, ses feux d'artifice, son buffet impressionnant donné pour plus de mille couverts et la qualité de ses spectacles. Le monarque s'est donc saisi du château, pour le vider de ses plus beaux objets et les transférer au palais du Louvre et à Versailles.