La Villa Majorelle de Nancy dans l’œil d'un drone pour restauration

C'est un joyau de l'Art Nouveau, la Villa Majorelle de Nancy est actuellement photographiée sous toutes les coutures par un drone. Cette grande campagne de relevés précis a pour but d'identifier les détériorations sur la façade et la toiture de la bâtisse. La ville de Nancy lancera dans la foulée les travaux de rénovation nécessaires de l'édifice inscrit aux Monuments Historiques en 1975.

La villa Majorelle à Nancy
La villa Majorelle à Nancy (BEP/L'EST REPUBLICAIN / MAXPPP)
A près de 120 ans, la Villa Majorelle de Nancy a bien besoin d'un petit coup de bistouri. Avec le temps sa façade, sa toiture et ses cheminées sont endommagées. L'ensemble de la villa qui appartient à la ville de Nancy fait l'objet d'une campagne de restauration nécessitant un relevé précis. C'est un drone qui se charge de photographier les moindres détails grâce à une capture photogrammétrique. "On fait un relevé au laser et avec une série de photos on aura un modèle complet grâce à l'assemblage de photos 3D", explique Cyril Bes De Berc, du bureau Arts Graphiques et Patrimoine.

Reportage : P. Germain / O. Bouillon / L. Monpiou
En tout, 500 photos de la Villa Majorelle sont nécessaires pour obtenir un relevé précis. Le résultat des données photographiques permettra de créer une maquette numérique du bâtiment et de lancer ensuite les travaux de rénovation de la maison.
Le décoration intérieure typique Art Nouveau de la Villa Majorelle
Le décoration intérieure typique Art Nouveau de la Villa Majorelle (RIEGER BERTRAND / HEMIS.FR / HEMIS / AFP)
Edifiée au début du XXe siècle, la Villa Majorelle constitue pour la ville, une étape essentielle du patrimoine typique de l'Ecole de Nancy et de l'Art Nouveau. Ouverte au public depuis 1997, elle témoigne encore tant dans son architecture extérieure que dans sa décoration intérieure de la notion d'unité de l'art prônée par de nombreux artistes de l'époque.

La Villa Majorelle : joyau de l'Art Nouveau

En 1898, Louis Majorelle confie à l'architecte Henri Sauvage (1873-1932) l'élaboration des plans de sa maison personnelle à Nancy. La Villa Majorelle - ou Villa Jika, d'après les initiales de l'épouse de Louis Majorelle, Jeanne Kretz - est construite en 1901-1902 et occupe une place toute particulière dans l'histoire de l'architecture nancéienne. Première maison entièrement Art nouveau de Nancy, elle est conçue pour l'un des principaux artistes de l'Ecole de Nancy, Louis Majorelle, et résulte d'une parfaite collaboration entre artistes parisiens et nancéiens de renom.