Cet article date de plus de huit ans.

Journées du patrimoine : dans les coulisses du "36, quai des Orfèvres"

A l'occasion du centenaire de la Brigade criminelle de Paris, le fameux 36, quai des Orfèvres ouvre ses portes pour la première fois au public dans le cadre des Journées du Patrimoine ce week-end. L'occasion pour les fans de thriller et de polar de découvrir les coulisses de la crim'.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Marine de la Moisonnière Autre)

36, quai des Orfèvres. L'adresse est mythique :
de Landru à Jacques Mesrine, le siège historique (1912) de la police judiciaire
parisienne et de sa brigade criminelle a vu défiler les plus grands criminels
et les plus fins détectives de la police. A l'occasion du centenaire de la
crim', le fameux 36, quai des Orfèvres ouvre pour la première fois ses portes
au public dans le cadre des Journées du patrimoine ce week end.

Les visiteurs peuvent découvrir - loin des
clichés véhiculés par les séries télé - comment fonctionne la brigade criminelle, par le biais de reconstitutions de scènes de crimes afin de mettre en lumière
l'évolution des techniques policières depuis 100 ans.

Les passionnés peuvent découvrir comment on
relève les indices et les empreintes et pourront même se faire tirer leur
portrait-robot. 

Une exposition de Paris-Bibliothèques est consacrée aux aventures du célèbre commissaire Maigret créé par l'écrivain
Georges Simenon. 36, quai des Orfèvres dévoilé au public  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Journées du patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.