À Reims, une exposition raconte l'histoire d'amour entre le champagne et le cinéma

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, l'Union des maisons de champagne propose une exposition qui raconte les histoires de prestigieuses bouteilles apparues sur le grand écran. 

Article rédigé par
Camille Belsoeur - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une scène du film d'animation Madagascar.  (FRANCEINFO)

Les acteurs ne tournent pas tous à l'eau. Dans de nombreux films, il faut trinquer à la montée du cours de l'entreprise en bourse, à un anniversaire, à l'amour... À l'Union des maisons de champagne de Reims, une exposition raconte cette longue histoire entre le champagne et le cinéma dans le cadre des Journées du patrimoine 2021. À travers 13 scènes piochées dans des oeuvres différentes, les petites histoires qui se cachent derrière des bouteilles de champagne sont dévoilées au grand public. 

Dans le film Le Retour du héros, dans lequel Jean Dujardin campe un soldat vétéran des guerres napoléoniennes, la production a voulu reproduire le plus fidèlement possible une bouteille de l'époque. "C'est l'archiviste de la maison Perrier-Jouët qui a été chargé par la production du film d'imaginer à quoi pouvait ressembler cette bouteille. Il a dû faire un certain nombre de compromis. Il a recréé une bouteille de Perrier-Jouët avec notamment des fermetures avec du fil de chanvre et avec de vieilles étiquettes qu'il a encore revieilli pour qu'elle ait l'apparence d'une bouteille qui aurait pu exister en 1812", raconte Gabriel Leroux, le commissaire de l'exposition. 

À Reims, une exposition raconte la place du champagne dans le cinéma

"Les pingouins avaient des goûts de luxe"

Plus surprenant, des bulles apparaissent aussi dans un film d'animation de Pixar : Madagascar. Les célèbres pingouins y font péter le bouchon d'une prestigieuse maison. "J'ai contacté l'un des co-réalisateurs du film qui m'a répondu, que oui la bouteille avait été inspirée de Cristal Roeder. Elle n'a pas la marque mais elle en a été inspirée. Il a ajouté que c'était normal puisque les pingouins avaient des goûts de luxe", s'amuse Gabriel Leroux. 

L'exposition est à découvrir ces 18 et 19 septembre à l'Union des maisons de champagne à Reims. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Journées du patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.