VIDEO. Le Vatican ne financera pas la reconstruction de Notre-Dame, "ils vont plutôt dire des chapelets", selon le recteur de la cathédrale

Patrick Chauvet a fait un bilan des dons reçus pour reconstruire le monument.

FRANCEINFO / RADIO FRANC

Le recteur archiprêtre de Notre-Dame de Paris, Patrick Chauvet, a affirmé, vendredi 9 août sur franceinfo, avoir reçu entre 85 et 90 millions d'euros pour reconstruire le monument, soit 10% de ce qui a été promis. "Il faut faire la distinction entre les promesses de dons et les dons, a expliqué Mgr Chauvet. Pour les dons, qui eux ne sont pas virtuels, nous sommes entre 85 et 90 millions d'euros. C'est 10% de ce qui a été promis. Mais nous avons des promesses sérieuses."

L'entrée de Notre-Dame restera gratuite

Le coût définitif des travaux n'est pas encore établi. "Aujourd'hui, on ne peut pas évaluer l'ampleur des dégâts, a déclaré le recteur. On ne pourra s'en rendre compte que quand le chantier sera bien net et sécurisé. Si l'on prend l'exemple des pierres, nous serons obligés de changer celles qui ont craqué. S’il faut en changer dix, ça va. Mais s'il faut en changer mille, c'est déjà plus cher."

Quant à savoir si Rome va mettre la main à la poche pour financer une partie de la reconstruction de la cathédrale, Mgr Chauvet a répondu en souriant : "Si vous croyez que le Vatican va sortir quelques centimes ? Non ! Ils vont plutôt dire des chapelets, ce qui est déjà pas mal." Le recteur a cependant exclu de faire payer l'entrée de la cathédrale pour financer les travaux de reconstruction. La cathédrale est "un lieu de grâce, donc gracieux, donc gratuit", a-t-il expliqué.

 Mgr Patrick Chauvet, recteur archiprêtre de Notre-Dame de Paris. 
 Mgr Patrick Chauvet, recteur archiprêtre de Notre-Dame de Paris.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)