Cet article date de plus d'un an.

Reims, Nantes, ces cathédrales ressuscitées de leurs cendres

Au lendemain de l'incendie de Notre Dame de Paris qui a suscité de la tristesse et déjà un grand élan de solidarité pour sa reconstruction, rappelons qu'en leur temps, les cathédrales de Reims et de Nantes ont été ravagées par les flammes. La volonté des hommes les a ressuscitées de leurs cendres.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Cathédrale de Reims de nuit (RIEGER BERTRAND / HEMIS.FR)

Septembre 1914. Quand les Allemands bombardent Reims, ils ne se soucient guère d'épargner la cathédrale qui a été le lieu de la quasi totalité des sacres de rois de France.

Le 19 septembre, 25 obus touchent l'édifice et mettent le feu aux échaffaudages. La grande rosace centrale explose, la charpente de bois s'effondre.

1914, la cathédrale de Reims martyrisée

La structure de la cathédrale de Reims a résisté mais elle offre une image de désolation. Le plomb de la toiture a coulé sur les gargouilles.

La cathédrale de Reims n'est plus qu'une plaie

Albert Londres

Jusqu'à la fin du conflit la cathédrale vivra une véritable agonie. Il faudra 20 ans pour la faire revivre. A l'époque la restauration est placée sous la direction d'un architecte local, Henri Deneux, qui recevra l'aide de nombreux mécènes américains comme la famille Rockfeller.

Du béton à la place du chêne

Pour la charpente, l'architecte ne cherche pas à refaire à l'identique mais fait le choix de remplacer le bois par des lames de béton, rassemblées par des tenons en bois.

La reconstruction de la cathédrale de Reims

Nantes, 28 janvier 1972 : un chalumeau mal éteint

16 h18 le vendredi 28 janvier 1972. Une épaisse fumée et des flammes se dégagent de la cathédrale de Nantes. Un chalumeau laissé allumé par un ouvrier qui avait participé à la restauration de l'édifice est à l'origine de l'incendie.

La centaine de pompiers envoyés sur place ont pour consigne de ne pas surcharger la voûte en eau. Il faudra plus de cinq heures pour venir à bout du sinistre. Le toit de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul est totalement détruit.

Les incendies de la cathédrale de nantes et de la basilique Saint-Donatien

La cathédrale a été totalement fermée au culte pendant 3 ans. En 1975, un office solennel consacra la réouverture du chœur, et la fin des travaux.

Les travaux de restauration ont été l'occasion de reconstituer la façade ouest telle qu'elle se présentait à l'origine au 15e siècle. L'opération s'est achevée en 2008

2015 : la malédiction frappe encore Nantes

15 juin 2015 c'est la basilique Saint-Donatien qui est la proie des flammes. Ce jour-là, les 3/4 de la toiture sont détruits au grand damn des Nantais. Les travaux de restauration ne seront pas terminés avant 2021. 

A Paris, comme à Reims ou à Nantes, personne n'oubliera les images des cathédrales en proie aux flammes mais la foi des hommes finit par leur redonner vie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.