Notre-Dame : questions sur la sécurité de la cathédrale

Dix jours après le drame de Notre-Dame de Paris, on s'interroge sur le dispositif de sécurité avant l'incendie. Une série de défaillances aurait été décelée dans le système d'alerte et le comportement de certains ouvriers pose question.

FRANCE 3

Au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris, les enquêteurs ont recueilli les premiers témoignages d'ouvriers présents sur le chantier. Certains points posent rapidement question, car des consignes de sécurité, notamment, n'ont pas été respectées. Les ouvriers ont pour certains déclaré avoir fumé sur le chantier alors que le règlement l'interdit. Un enquêteur précise cependant que rien ne prouve pour le moment qu'un mégot soit à l'origine de l'incendie.

Aucune piste écartée pour le moment

L'entreprise qui emploie ces ouvriers, elle, reste prudente. Les premiers éléments de l'enquête pourraient également mettre en lumière un défaut de surveillance. Mercredi 24 avril, le parquet indique qu'aucune piste n'est pour l'instant mise de côté et que l'enquête sera longue et difficile.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cathédrale de Notre-Dame de Paris, le 18 avril 2019. 
La cathédrale de Notre-Dame de Paris, le 18 avril 2019.  (EDOUARD RICHARD / HANS LUCAS / AFP)