Notre-Dame de Paris : l'enquête avance

Trois jours après l'incendie qui s'est déclaré dans les combles de Notre-Dame de Paris, les enquêteurs peuvent enfin accéder à quelques zones sinistrées pour des constatations nécessaires à l'enquête.

France 2

Les enquêteurs peuvent enfin accéder à certaines zones de Notre-Dame de Paris. Alors que les auditions de témoins se poursuivent dans le cadre de l'enquête pour destruction involontaire par incendie, ouverte par le parquet de Paris lundi 15 avril, les investigations ont commencé sur le terrain. "Depuis hier [mercredi 17 avril], les enquêteurs procèdent à différentes constatations à l'intérieur de Notre-Dame de Paris. La tâche est délicate, ils n'ont pas accès à la totalité de l'édifice, explique la journaliste Anne-Claire Poignard en direct du parvis de la cathédrale. Certaines parties sont encore trop dangereuses, ils utilisent donc un drone pour y accéder."

Des caméras de vidéosurveillance pour l'enquête

"Ces enquêteurs vont aussi pouvoir s'appuyer sur toutes les caméras de vidéosurveillance qui étaient présentes sur le site et notamment une installée au niveau de l'échafaudage. Au cœur de l'enquête, deux questions : comment l'incendie s'est-il déclenché ? Et pourquoi a-t-il été d'une telle ampleur ?", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cathédrale Notre-Dame de Paris le 17 avril 2019, deux jours après l\'incendie qui a ravagé sa toiture.
La cathédrale Notre-Dame de Paris le 17 avril 2019, deux jours après l'incendie qui a ravagé sa toiture. (ERIC FEFERBERG / AFP)