Notre-Dame de Paris : le bilan six mois après l'incendie

Six mois après l'incendie de Notre-Dame survenu le 15 avril, où en est-on des dons et de la reconstruction ?

FRANCE 3

Notre-Dame de Paris a été sauvée des flammes le 15 avril dernier, mais six mois après les faits, la cathédrale est toujours en danger. Deux tiers des opérations de consolidation ont été réalisés : un plancher en bois recouvre la nef et des cintres ont été placés dans les arcs boutant pour renforcer la structure. Mais aujourd'hui la stabilité de Notre-Dame n'est pas assurée. L'opération la plus délicate est le retrait de l'échafaudage calciné. "Il faut le découper", précise Mgr Patrick Chauvet, le recteur de la cathédrale.   

104 millions d'euros versés   

La consolidation de l'édifice devrait coûter 85 millions d'euros dont 37 millions ont déjà été engagés. La reconstruction ne pourra être envisagée qu'à partir du deuxième trimestre 2020. Les mesures imposées pour se protéger du plomb ralentissent le chantier. Les 39 entreprises présentes sur place dénoncent des pertes de temps. Les promesses de don, elles, se concrétisent au fur et à mesure de la progression des travaux.

"922 millions d'euros" en totalité ont été promis ou déjà récoltés, a précisé le ministre de la Culture, Franck Riester. "104 millions d'euros ont déjà été versés", a-t-il ajouté. Entre les choix architecturaux, les appels d'offres et l'ampleur du chantier, certains experts parient aujourd'hui sur une vingtaine d'années pour que Notre-Dame renaisse de ses cendres. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La cathédrale Notre-Dame de Paris, le 4 septembre 2019.
La cathédrale Notre-Dame de Paris, le 4 septembre 2019. (JULIETTE AVICE / HANS LUCAS / AFP)