Notre-Dame de Paris : la piste du court-circuit la plus probable

Un mois après l'incendie de Notre-Dame de Paris, qui avait provoqué une émotion mondiale et des promesses de dons record, l'accès au parvis de l'édifice est toujours impossible. L'enquête avance lentement.

France 2

L'hypothèse d'un départ de feu électrique est désormais privilégiée par les enquêteurs. Le feu pourrait être dû à un court-circuit, peut-être au niveau du chantier en cours dans la cathédrale. La piste d'un acte criminel s'éloigne. Un mois après l'incendie de Notre-Dame de Paris, le secteur est toujours bouclé. La circulation reste totalement interdite aux automobilistes et aux piétons dans un large périmètre.

Enquête compliquée et dangereuse

Même les enquêteurs ne peuvent pas accéder au toit de la cathédrale, là où l'incendie s'est déclenché, à cause du risque de chutes de pierres notamment. Les travaux s'annoncent longs. Ainsi, le recteur de Notre-Dame de Paris a proposé de créer une église en bois temporaire sur le parvis pour pouvoir accueillir à nouveau les fidèles, conclut la journaliste de France 2, Chloé Tixier, en direct devant la cathédrale parisienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cathédrale Notre-Dame de Paris après l\'effondrement de sa flèche en proie aux flammes, le 15 avril 2019
La cathédrale Notre-Dame de Paris après l'effondrement de sa flèche en proie aux flammes, le 15 avril 2019 (BENJAMIN FILARSKI / HANS LUCAS / AFP)