Grenoble : le prêtre d'une église détruite par un incendie en janvier aimerait bien recevoir "1% des dons pour Notre-Dame"

Le prêtre de l'église Saint-Jacques a déjà reçu 25 000 euros de dons, bien loin des sommes récoltées pour Notre-Dame de Paris. 

L\'incendie avait complètement détruit cette église construite dans les années 50.
L'incendie avait complètement détruit cette église construite dans les années 50. (Police Nationale / DDSP Isère)

"Nous aimerions bien qu'on nous offre 1% des dons pour Notre-Dame, ce serait plus que suffisant", s'amuse le prêtre Mariusz Sliwa, dont l'église a été détruite en janvier dans un incendie à Grenoble, rapporte jeudi 18 avril France Bleu Isère.

L'église Saint-Jacques, rue Chamrousse, a été complètement détruite par les flammes dans la nuit du 16 au 17 janvier dernier. Seul le campanile a résisté, tout le reste a brûlé : les vitraux ont fondu, les bancs sont calcinés et les statues de la Vierge ont même éclaté.

La paroisse a reçu 25 000 euros de dons de fidèles, de voisins et même de Suisse où un habitant a offert 5 000 francs suisses (environ 4 400 euros). L'assurance a également fonctionné. Les travaux doivent commencer d'ici un mois.

1% des 800 millions d'euros récoltés au 18 avril pour restaurer la cathédrale Notre-Dame de Paris représente 800 000 euros, soit 32 fois la somme récoltée jusqu'à présent pour l'église Saint-Jacques.