AVANT/APRES. Cathédrale de Reims, Fenice, Reichstag... Comme Notre-Dame, ces grands monuments ont été détruits avant de reprendre vie

Comme Notre-Dame, de nombreux monuments historiques ont été dévastés par les incendies ou les bombardements. Franceinfo vous montre comment ils ont été rebâtis.

Un véritable défi. Après l'incendie qui a détruit la cathédrale Notre-Dame de Paris, Emmanuel Macron a annoncé, mardi 16 avril, qu'il souhaitait que la reconstruction de la cathédrale "soit achevée d'ici cinq années". Mardi 16 juillet, l'Assemblée nationale devrait donner corps à cette décision en adoptant en lecture définitive le projet de loi pour la restauration et la conservation de la cathédrale parisienne.  Avant ce monument symbole de la capitale, d'autre édifices emblématiques avaient eux aussi subi des dommages comparables. Voici à quoi ils ressemblaient au moment de leur destruction, puis après leur réhabilitation.

(Déplacez la réglette blanche au milieu des photos pour voir les différences avant et après la reconstruction. Ces clichés peuvent mettre quelques secondes à se charger.)

Le parlement de Bretagne

Dans la nuit du 4 au 5 février 1994, une fusée de détresse, partie d'une manifestation des marins-pêcheurs, embrase le toit du parlement de Bretagne, à Rennes. Le bâtiment, reconstruit à l'identique, rouvrira ses portes en 2004, après dix ans de travaux.

(Crédits : MAXPPP, AFP)

La Fenice de Venise

Construite à la fin du XVIIIe siècle sur les ruines d'un théâtre détruit par le feu, la Fenice – phoénix en italien – a été détruite en 1996 par un incendie criminel. Avec le soutien de l'Etat, de l'Unesco et de donateurs du monde entier, la Fenice a ensuite été reconstruite "com'era e dov'era" ("comme elle était et où elle était") puis rouverte en 2003.

(Crédits : SIPA)

L'Hôtel de ville de Paris

Incendié pendant la Commune, le 24 mai 1871, l'Hôtel de ville de Paris est totalement détruit, tout comme sa bibliothèque et ses archives. La reconstruction, entamée en 1874, aboutira en 1882. La place de Grève a elle été rebaptisée place de l'Hôtel de Ville au début du XIXe siècle.

(Crédits : SIPA)

Le Reichstag

Siège du Parlement allemand depuis son retour à Berlin en 1999, le palais du Reichstag est resté en ruines de la fin de la Seconde Guerre Mondiale jusqu'au début des années 60. Une première restauration aura lieu de 1961 à 1964, sans la fameuse coupole en verre, démolie en 1954. Celle-ci sera rebâtie à la fin des années 90, lors de la deuxième restauration de ce monument historique.

(Crédits : AFP, MAXPPP)

La cathédrale de Reims

La cathédrale gothique Notre-Dame de Reims a été détruite en septembre 1914 par les obus allemands. La charpente de chêne s'est embrasée, provoquant des dégâts comparables à ceux subis par Notre-Dame de Paris. Sa reconstruction n'a débuté qu'après la fin de la guerre, en 1919. Celle de la charpente, en béton, s'est terminée dès les années 1920. Mais il a fallu près de... vingt ans pour une réhabilition complète de l'édifice.

(Crédits : AFP, SIPA)