Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Une affiche, un nom, un âge pour ne jamais oublier les victimes du Vél' d'Hiv

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Des jeunes militants de l'Union des étudiants juifs de France sont venus coller des affiches avec le nom et l'âge de victimes de la rafle du Vél d'Hiv devant ladresse de leur habitation.
BRUT
Article rédigé par

Des jeunes militants de l'Union des étudiants juifs de France sont venus coller des affiches avec le nom et l'âge de victimes de la rafle du Vél d'Hiv devant ladresse de leur habitation.

C'est un geste qui est loin d'être anodin. Des jeunes militants de l'Union des étudiants juifs de France ont collé des affiches avec le nom et l'âge de victimes de la rafle du Vél d'Hiv devant l'adresse de leur habitation. Pour eux, cette action a toute son importance. En effet, en participant à une session de collage il y a quelques mois, un des jeunes militants s'est fait interpeller par des passants, lesquels ne savaient pas ce qu'était la Shoah. "Ils avaient 19 ans, ils ne connaissaient pas la Shoah", s'inquiète-t-il. Pour ce même militant, il y a ainsi une réelle méconnaissance de l'Histoire.

Un devoir de mémoire

Pour les militants, c'est donc un devoir de mémoire de coller ces affiches. Aussi, elles permettent de poser des noms sur les morts. "C'est très touchant quand on voit les âges des enfants qui ont ici été déportés, à chaque fois c'est touchant, sur chaque affiche", explique le militant. Ce dernier raconte avoir déjà vu une dizaine d'affiches sur la même entrée d'un immeuble, avec trois noms par affiche. "C'est important de s'en rappeler pour justement savoir que l'Homme est capable de ça et finalement éviter que ça se reproduise", insiste une autre militante.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.